eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

2018

  • Novembre 2018 : Projets de loi sur l’euthanasie non approuvés

Quatre projets de loi sur l’euthanasie - assistance médicale à mourir, présentés au parlement portugais en mai 2018, n’ont pas été approuvés. L’un d’eux, Projet de loi 832/XIII/3.ª, du Parti socialiste portugais, a échoué à faire approuver ce projet à cinq voix près (pour : 110 ; contre : 115 ; abstention : 4). Ce projet de loi visait notamment à « modifier le 47e amendement du Code pénal réglementant les circonstances particulières de la pratique de l’euthanasie non criminelle ». Les communautés religieuses légalement reconnues au Portugal ont combattu ces propositions de manière très active. Outre la tenue de nombreuses discussions et manifestations publiques, elles ont présenté pour la première fois un document commun contre l’assistance médicale à mourir Déclaration du Groupe de travail interreligieux Religions-Santé. Cependant, malgré leur défaite, les partis de gauche (et notamment ceux qui ont présenté des projets de loi sur l’euthanasie) veulent rediscuter de cette question, et éventuellement voter, lors de la prochaine législature (2019-2023).

  • Octobre 2018 : Nomination du nouvel évêque des forces armées et de sécurité

Le 27 octobre 2018, le pape Francisco a nommé le nouvel évêque des forces armées et de sécurité du Portugal, D. Rui Valério, âgé de 53 ans, qui a succédé à D. Manuel Linda qui a assumé la mission d’évêque du Porto (après la mort de l’ancien évêque D. António Francisco dos Santos).

L’ordinariat militaire a sous sa juridiction tous les fidèles militaires ainsi que ceux qui sont au service des forces armées, comme les forces de sécurité, c’est-à-dire la Garde Nationale Républicaine et la Police de Sécurité Publique.

Le service d’assistance religieuse des forces armées et des forces de sécurité a été réglementé en 2009, à la suite du Concordat signé en 2004 entre le Portugal et le Saint-Siège, comprenant l’aumônerie centrale et les centres d’assistance religieuse de l’armée. L’aumônerie centrale est un organe de caractère interreligieux intégré au service d’assistance religieuse des forces armées et de sécurité, qui assure « le fonctionnement régulier de l’assistance » et comprend dans sa composition un aumônier principal, pour chaque confession professée, qui coordonne leur assistance religieuse.

En savoir plus : Moniz, Jorge Botelho (2017), “Military chaplaincy”.

  • Février 2018 : Euthanasie

Depuis 2015, la société civile et les partis politiques portugais discutent de la question de l’euthanasie, l’assistance médicale à mourir. Récemment, un projet de loi a de nouveau soulevé cette question (voir Biodroit et sphère de l’intime, l’euthanasie). Le projet 773/XIII/3.ª « définit et réglemente les conditions dans lesquelles l’anticipation de la mort, sur décision de la personne atteinte d’une lésion définitive ou d’une maladie incurable et fatale, et qui se trouve dans des souffrances insupportables et durant, n’est pas punissable » (février 2018). Ce projet de loi a été présenté par Bloco de Esquerda (un parti politique portugais de gauche) il déclare que la demande d’anticipation de la mort est la « volonté libre, grave et éclairée d’une personne atteinte d’une blessure définitive ou d’une maladie incurable et fatale et dans une souffrance durable et insupportable ».

La question de savoir si l’euthanasie sera soumise à référendum ou au processus législatif ordinaire est encore en discussion aujourd’hui.

  • Février 2018 : Droit à l’autodétermination sexuelle

Le projet de loi 242/XIII « reconnaît le droit à l’autodétermination sexuelle » (mai 2017). Ce projet de loi, présenté par Bloco de Esquerda (un parti politique portugais de gauche) reconnaît le droit à l’autodétermination sexuelle, à savoir des personnes transsexuelles, à partir de l’âge de 16 ans. Ce projet de loi entend supprimer les « exigences abusives et menaçantes » qui portent atteinte à la « dignité humaine » dans la procédure actuelle de reconnaissance légale du genre.

D 20 décembre 2018    AHelena Vilaça AJorge Botelho Moniz

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2022 eurel - Contact