eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > France > Enseignement et recherche

Enseignement et recherche

L’enseignement en droit des religions

Le vocable "droit des religions" renvoie en France à plusieurs champs disciplinaires. A l’échelle européenne, le "droit européen des religions" comprend le droit des religions des Etats membres de (...)

Le vocable "droit des religions" renvoie en France à plusieurs champs disciplinaires.
A l’échelle européenne, le "droit européen des religions" comprend le droit des religions des Etats membres de l’Union Européenne et celui de la Convention Européenne des Droits de l’Homme (CEDH). Le "droit comparé des religions" étudie le statut juridique des confessions religieuses dans chacun des pays membres de l’UE, dans une perspective comparatiste.
A l’échelle nationale, le droit des religions étudie la façon dont le droit français prend en compte le religieux.
Enfin, sur un plan interne aux différentes confessions religieuses, il s’agit de s’intéresser à l’organisation et au système juridique interne des différentes religions ; on parle alors de "droit interne des religions" (droit canonique ou droit musulman par exemple).

Il existe peu d’établissements proposant des formations spécifiques de droit des religions. On peut recenser :

Montpellier
l’Université offre un diplôme de second cycle Droit et religions

Paris
la Faculté Jean Monnet de l’Université de Paris-Sud XI propose un Master droit fondamental et appliqué, spécialité Droit canonique.

Ce programme européen de formation doctorale en droit canonique, appelé programme GRATIANUS, fonctionne depuis octobre 1991. Depuis octobre 1998, il est intitulé "Etat, libertés, religions en droits nationaux et européen - Programme européen de formation doctorale de droit canonique".

Strasbourg
la Faculté de théologie catholique de l’Université strasbourgeoise propose :
- un Master Sciences humaines et sociales, mention Droit canonique,
- ainsi qu’un Master 2, Spécialité : Droit européen comparé des religions.
Ces Masters sont adossés au centre de recherches DRES, qui en est équipe d’accueil.

22 mai 2015

L’enseignement en sociologie des religions

La sociologie des religions fait en général partie des enseignements de sociologie, parfois des enseignements de sciences politiques, mais ne constitue pas en tant que telle un cursus de formation. (...)

La sociologie des religions fait en général partie des enseignements de sociologie, parfois des enseignements de sciences politiques, mais ne constitue pas en tant que telle un cursus de formation. Depuis peu, certains établissements proposent cependant une formation de Master dans laquelle l’approche sociologique de la religion tient une place importante. Ainsi, on a pu voir récemment se créer les formations suivantes :

Aix-en-Provence :
- le département d’études moyen-orientales de l’Unité de Formation et de Recherche ERLAOS (Etudes Romanes, Latino-américaines, Orientales et Slaves) de l’université de Provence (Aix-Marseille 1) propose un Master Recherche mention Mondes arabe, musulman et hamito-sémitique.

Arras  : l’Institut d’Etude des Faits Religieux (IEFR) de l’Université d’Artois, Arras, propose un Master Sciences des religions et sociétés - Etude des faits religieux.

Bordeaux  : l’Université Michel de Montaigne (Bordeaux 3) propose un Master Sciences Humaines et Sociales, mention Philosophie, spécialité Religions et sociétés.

Lyon :
- l’Université Lyon 2 Lumière et l’Université Lyon 3 offrent un Master 2 recherche Sciences des religions et de la Laïcité (XVIe - XXIe s.)
- l’Université Lyon 2 Lumière, l’Université Lyon 3 et l’Université de Savoie offrent un Master recherche mention Histoire et sociologie - Histoire des religions.

Paris  : l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE) et l’EHESS proposent un master cohabilité Sciences historiques, philologiques et religieuses mention Sciences des religions et société, qui se compose de deux voies :
une voie recherche intitulée Sciences sociales des religions et une voie professionnalisante intitulée Religions et laïcité dans la vie professionnelle et associative.

Strasbourg  :
- la Faculté de théologie protestante de l’Université de Strasbourg propose un Master Théologie protestante et sciences religieuses, parcours sciences religieuses
- la Faculté de Droit, sciences économiques et gestion offre un Master recherche Sciences et droit des religions, spécialité : "islamologie : religion, droit et société".

23 mai 2015

La recherche

La recherche publique en France se fait essentiellement dans le cadre des universités et du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS). Le plus souvent, les différents groupes de recherche (...)

La recherche publique en France se fait essentiellement dans le cadre des universités et du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS). Le plus souvent, les différents groupes de recherche existants sont rattachés à ces deux instances.

La recherche en droit et sociologie des religions

- Le laboratoire DRES travaille dans le champ du droit et des sciences sociales des religions.
DRES, est composé de juristes, de politologues et de spécialistes en sciences sociales des religions. Il a pour objet l’étude comparée, au niveau européen du statut juridique et de la situation institutionnelle et culturelle des religions et du religieux.

La recherche en droit des religions

- Le centre Droit et Sociétés religieuses (DSR)
Le programme de recherche Marie Curie GRATIANUS de la Faculté Jean Monnet - Faculté de droit, économie, gestion de l’Université de Paris-Sud (Paris XI) est consacré à l’étude des questions juridiques liées au fait religieux, en Europe. Les recherches se font sur : droit communautaire et droit européen, prise en compte du fait religieux par les droits internes et statut juridique des cultes dans chacun des 15 pays de l’Union européenne, droit interne des religions, histoire du droit canonique.

La recherche en sociologie des religions

- Le Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (GSRL)
Le GSRL s’intéresse aux mutations du religieux et de la laïcité, pour éclairer les mutations de la société dans son ensemble.
- Le Centre d’Etudes Interdisciplinaires des Faits Religieux (CEIFR)
Créé à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales en 1993, le CEIFR compte actuellement 22 chercheurs titulaires dont 21 chercheurs associés, et 4 membres administratifs.
Ses thèmes de recherche sont les suivants : Sociologie, philosophie et anthropologie de la modernité religieuse : problèmes théoriques ; Religions, États, nations, relations internationales et transnationalisation du religieux : histoire, sociologie, science politique ; Institutions, pratiques et pouvoirs religieux ; Transmission et formation des identités religieuses ; Sociologie et anthropologie des marges religieuses : minorités, contestations, violence, utopies ; Formes de l’expérience religieuse.

L’académie d’Aix-Marseille regroupe plusieurs centres de recherche sur le religieux :
- L’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM)
L’IREMAM étudie le Monde arabe et musulman avec les outils des diverses disciplines, notamment l’histoire, la linguistique, le droit, la sociologie, l’anthropologie et la science politique ; son intérêt pour l’époque contemporaine est égal à son souci de situer et de comprendre les phénomènes dans la longue durée.
- Le Centre Paul-Albert Fevrier, CNRS - Universite de Provence, UMR 6125.
Le centre comporte notamment un programme de recherche mené en commun avec l’IREMAM sur les approches comparatistes des trois monotheismes.
- L’Institut Interuniversitaire d’Etudes et de Culture Juives, Université de la Méditerranée.
Conférences publiques, enseignement et recherche concernant le fait juif, sa culture et sa civilisation.
- Le Laboratoire d’Etudes sur les Monothéismes.
Ce centre comprend le Centre d’Études des religions du Livre (Directeur : Philippe Hoffmann), la Nouvelle Gallia Judaica (Directeur : Gilbert Dahan) et l’Institut d’Études Augustiniennes (Directeur : Jean-Claude Fredouille).

- L’Université de Lyon héberge un Institut Supérieur d’Etude des Religions et de la Laïcité.

- La Faculté de théologie protestante de l’Université de Strasbourg héberge un Centre de sociologie des religions et d’éthique sociale.

Les publications

Il existe en France une revue spécialisée en droit des religions, la Revue de droit canonique, et une revue spécialisée en sociologie des religions : les Archives de Sciences Sociales de Religion.

L’information

Le blog Sociorel fournit l’actualité en rapport avec les sciences sociales des religions.

23 mai 2015

Formation à la laïcité

Depuis quelques années, un certain nombre de diplômes d’université (DU) "formations à la laïcité" (voir les débats actuels de décembre 2015) ont été mis en place dans les universités françaises : Aix, (...)

Depuis quelques années, un certain nombre de diplômes d’université (DU) "formations à la laïcité" (voir les débats actuels de décembre 2015) ont été mis en place dans les universités françaises :

- Aix, Institut d’études politiques
Pluralité religieuse, droit, laïcité et sociétés

- Bordeaux
Droit, société et religion

- Lille 2
Religions et société démocratique

- Lyon
Religion, liberté religieuse et laïcité
Université Lyon 3 et l’Université Catholique de Lyon, en lien avec l’Institut Français de Civilisation Musulmane et le Conseil Régional du Culte Musulman Rhône-Alpes

- Université du Maine et Université de Nantes
Diplôme interuniversitaire (DIU) Religions et athéisme en contexte de laïcité

- Montpellier, Faculté de Droit et science politique
Religions et société démocratique

- Paris
Institut catholique de Paris (ouvert le premier, en 2008)
Interculturalité, laïcité, religions

- Paris 1 Sorbonne
Connaissance de la laïcité

- Paris Sud
DU République et religions

- Strasbourg, Faculté de droit
Droit, société et pluralité des religions

- Strasbourg, Faculté de théologie catholique
DU Connaissances et pratiques de l’interreligieux

- Toulouse
Toulouse I Capitole
Droit et religions
Partenariat Sciences Po Toulouse - Université Toulouse Jean Jaurès
Politique, religion, laïcité

D’autres formations similaires existent également, comme
- Sciences po Paris
Certificat Emouna, l’amphi des religions

16 décembre 2015

L’enseignement supérieur en théologie et sciences des religions

En France, on peut dénombrer une vingtaine d’établissements dispensant un enseignement de niveau universitaire en théologie ou en sciences des religions. La plupart sont des établissements (...)

En France, on peut dénombrer une vingtaine d’établissements dispensant un enseignement de niveau universitaire en théologie ou en sciences des religions.
La plupart sont des établissements d’enseignement supérieurs privés confessionnels, dont 7 établissements catholiques (les Facultés de théologie des 5 Instituts catholiques de Paris, Lyon, Lille, Toulouse, Angers, ainsi que la Faculté jésuite du Centre Sèvres et la Faculté Notre-Dame du diocèse de Paris du collège des Bernardins, toutes deux à Paris), 5 établissements protestants (l’Institut protestant de théologie de Paris et Montpellier, la Faculté libre de théologie réformée d’Aix-en-Provence, la Faculté adventiste de théologie de Collonge-sous-Salève, la Faculté libre de théologie évangélique de Vaux-sur-Seine), 2 orthodoxes (l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge de Paris et le Séminaire orthodoxe russe en France) et 1 israélite (le Séminaire israélite de France de Paris). Il existe pour l’islam plusieurs établissements privés d’enseignement supérieur déclarés : l’Institut européen des sciences humaines (IESH) sur deux sites (Centre de Bouteloin, Saint-Léger en Fougeret, et IESH de Paris, Saint-Denis), l’Institut Ghazali de la Grande Mosquée de Paris), et l’Institut français des études et sciences islamiques à Boissy Saint-Léger.
Il existe également en Alsace et Moselle 3 établissements d’enseignement supérieur publics consacrés principalement à l’enseignement de la théologie et des sciences religieuses : la Faculté de théologie catholique et la Faculté de théologie protestante de Strasbourg, et le Centre autonome d’enseignement et de pédagogie religieuse de l’Université Paul Verlaine de Metz. Leur présence au sein des Universités publiques est possible du fait du droit local alsacien-mosellan.
Enfin, 2 autres établissements de l’enseignement supérieur public proposent un enseignement de sciences des religions : la section des sciences religieuses (V° section) de l’École pratique des hautes études (EPHE) à Paris et deux filières de masters consacrées à la religion à l’Université Aix-Marseille III.

28 janvier 2016