eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » Allemagne » Repères historiques » Parcours historique » Les "deux Allemagnes"

Les "deux Allemagnes"

Après 1945, les États fondés sur le territoire allemand se réfèrent, au plan des relations juridiques entre Églises et État, à la République de Weimar. Cela vaut pour la République Fédérale de l’Allemagne (RFA), dont la Loi Fondamentale (Grundgesetz) maintient les articles pertinents de la Constitution de Weimar (voir 3.2.), mais également pour la première constitution de la République Démocratique de l’Allemagne (RDA). En Allemagne de l’Ouest, les Églises luthériennes, réformées et unies, qui furent organisées dans l’Église Protestante de l’Allemagne (EKD), ainsi que l’Église catholique, dont le poid démographique avait été renforcé par la partition du pays, jouèrent un rôle important dans la légitimation de la nouvelle démocratie et l’intégration de la population (Volkskirchen). Cependant, en Allemagne de l’Est, l’État adopta une politique séculariste, mis en évidence dans l’introduction de la Jugendweihe (1954), l’élimination des articles ecclésiastiques dans la nouvelle constitution (1968) et le contrôle des Églises. Celles-ci réagirent par l’accomodation au régime et, en partie, par l’opposition.

D 19 juillet 2012    AMatthias Koenig

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2021 eurel - Contact