eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » Finlande » Droit et religion » Dispositions » Aumônerie

Aumônerie

Hôpital

L’accompagnement pastoral au sein des hôpitaux consiste à aider mentalement et spirituellement les personnes lors de moments difficiles. Cet accompagnement est fait selon les convictions de chaque (...)

L’accompagnement pastoral au sein des hôpitaux consiste à aider mentalement et spirituellement les personnes lors de moments difficiles. Cet accompagnement est fait selon les convictions de chaque patient. Au sein des hôpitaux, les soins pastoraux sont accomplis par des aumôniers hospitaliers ayant reçu une formation spécifique. Ils sont à disposition des patients, de leurs proches et du personnel. Le travail des aumôniers hospitaliers implique présence et écoute, ainsi que des échanges personnels. Une caractéristique des soins pastoraux dans les hôpitaux est que ce travail relève de deux systèmes, à la fois celui de l’Église et celui des soins de santé publique. Néanmoins, l’Église prend en charge le coût des aumôniers hospitaliers.

Mis à jour par Tommi Heino

D 25 mai 2017    AKimmo Kääriäinen

L’aumônerie de prison

Tous les détenus ont le droit de pratiquer leur foi ou leur religion et de suivre les préceptes de cette foi pendant leur séjour en prison, quelle que soit la religion à laquelle ils adhèrent. La (...)

Tous les détenus ont le droit de pratiquer leur foi ou leur religion et de suivre les préceptes de cette foi pendant leur séjour en prison, quelle que soit la religion à laquelle ils adhèrent. La quasi-totalité des prêtres des prisons finlandaises appartient à l’Église luthérienne, mais ils sont employés par le gouvernement et non par l’Église. La plupart des établissements ont au moins un prêtre ou un diacre à temps partiel pour organiser des entretiens personnels, des réunions en petits groupes et des messes. Des études ont montré que tant les détenus que le grand public trouvent le travail des aumôniers de prison très important. Une part importante du travail de l’Église en faveur des prisonniers se fait à l’extérieur de la prison lorsque les détenus sont libérés. L’assistance post-pénitentiaire, les foyers d’accueil et le soutien pour mettre fin à l’abus de drogues et d’alcool font également partie du programme d’aumônerie des prisons de l’Église.

D 3 juillet 2017    ATommi Heino

L’aumônerie militaire

En Finlande, les aumôniers militaires sont des prêtres qualifiés mais employés par les forces de défense. Les églises luthérienne et orthodoxe ont toutes deux des aumôniers militaires. Ils apportent un (...)

En Finlande, les aumôniers militaires sont des prêtres qualifiés mais employés par les forces de défense. Les églises luthérienne et orthodoxe ont toutes deux des aumôniers militaires. Ils apportent un soutien spirituel et mental aux soldats conscrits et au personnel engagé, quelles que soient leurs convictions. Des aumôniers militaires sont également présents dans les forces finlandaises de maintien de la paix de l’ONU, de l’OTAN ou de l’Union européenne à l’étranger. Les Finlandais adoptent une position relativement positive lorsqu’ils sont interrogés sur les aumôniers militaires ; en 2015, 76 % d’entre eux estimaient que la présence d’aumôniers militaires dans les forces de défense était un fait très positif ou plutôt positif et seulement 9 % y voyaient un fait très ou plutôt négatif.

D 3 juillet 2017    ATommi Heino

Le travail pastoral dans l’enseignement

L’Église luthérienne travaille également dans les écoles professionnelles, les écoles polytechniques et les universités. Il y a environ 65 prêtres à plein temps, des diacres, des animateurs pour la (...)

L’Église luthérienne travaille également dans les écoles professionnelles, les écoles polytechniques et les universités.
Il y a environ 65 prêtres à plein temps, des diacres, des animateurs pour la jeunesse et des musiciens, qui contribuent au bien-être du personnel et des étudiants.
Les objectifs du travail pastoral de l’Église dans les collèges sont de "promouvoir la dignité humaine et l’amour du prochain, de renforcer le bien-être intégré de la personne et de délibérer sur les questions religieuses et spirituelles". Ils sont fondés sur le dialogue et la confiance entre l’Église et l’établissement d’enseignement ; son élément clé est de soutenir à la fois les groupes et les individus dans différentes situations et dans différentes conditions de vie. De nos jours, les questions relatives au multiculturalisme et à la religiosité deviennent de plus en plus centrales dans le travail des prêtres dans les collèges.

D 3 juillet 2017    ATommi Heino

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2021 eurel - Contact