eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » Finlande » Questions et débats actuels » Archives des débats

Archives des débats

2017

Juin 2017 : Demandeurs d’asile
La guerre en Syrie et les troubles politiques en Irak ont provoqué un afflux de demandeurs d’asile en Finlande en 2015. Selon le service d’immigration finlandais, 32 (...)

  • Juin 2017 : Demandeurs d’asile

La guerre en Syrie et les troubles politiques en Irak ont provoqué un afflux de demandeurs d’asile en Finlande en 2015. Selon le service d’immigration finlandais, 32 476 personnes sont venues en Finlande en 2015 (contre 5657 en 2016 ou 3651 en 2014). Cela a provoqué un tollé et une inquiétude générale ; certains citoyens ont exigé un contrôle plus strict des frontières, et le refoulement des demandeurs d’asile. Le durcissement de l’attitude des gens était visible dans les articles de journaux et sur les médias sociaux. L’Église a répondu en rappelant que l’Église luthérienne évangélique de Finlande n’est pas destinée aux seuls Finlandais (archevêque Mäkinen), mais qu’elle entend aider et soutenir toute personne, quelle que soit sa religion ou sa nationalité. La plupart des évêques et des prêtres ont adopté la même attitude. En signe de protestation, certains Finlandais se sont retirés de l’Église. L’adoption d’une position positive sur les droits de l’homme de chaque personne a également donné lieu à des discours et à des courriers haineux à l’encontre de certains membres du clergé très en vue, comme l’évêque d’Helsinki, Irja Askola. La question de savoir si l’Église et le gouvernement ont des points de vue différents dans cette affaire a fait l’objet d’un débat. Les évêques et la ministre de l’Intérieur Paula Risikko se sont rencontrés en novembre 2016 pour discuter de leurs inquiétudes mutuelles et sont parvenus à un accord sur la nécessité de garantir les droits et le bien-être de chacun en Finlande.

  • Juin 2017 : Mariage entre personnes de même sexe

En Finlande, la nouvelle loi sur les partenariats enregistrés des couples de même sexe est entrée en vigueur en 2002. Deux initiatives ont ensuite été présentées au Synode général ; l’une d’entre elles énonçait que les personnes vivant en partenariat enregistré ne devraient pas être autorisées à travailler dans l’Église luthérienne évangélique. L’autre proposait que les partenaires de même sexe puissent faire bénir leur partenariat enregistré par l’Église. Les deux initiatives ont été rejetées. Un groupe de travail a été créé et la Conférence des évêques et le Synode général ont examiné la nouvelle situation. Ils sont parvenus à un compromis selon lequel les pasteurs peuvent prier pour et avec les personnes qui ont enregistré leur partenariat. Toutefois, l’événement ne doit pas être comparé à un mariage et ne doit pas comporter d’éléments appartenant à un mariage tels que l’échange des vœux et des alliances.

La loi très débattue sur les mariages entre personnes de même sexe a été adoptée par le parlement en mars 2017. L’Église de Finlande doit maintenant décider de la marche à suivre si certains prêtres devaient défier les décisions du Synode général de l’Église, car certains prêtres sont prêts à marier des couples de même sexe alors que cela n’est pas autorisé dans le livre de service de l’Église. La Conférence des évêques a commandé au printemps 2017 une étude sur les alternatives de l’Église lorsque, à l’avenir, la législation laïque pourra s’opposer au dogme de l’Église. Il est douteux que de nouvelles décisions concernant ce dilemme soient prises dans un avenir proche.

D 30 juin 2017    ATommi Heino

2011

Abus sexuels dans les communautés religieuses
En Finlande, le problème des abus sexuels sur les enfants a été soulevé à la fin de l’année 2009. La plupart des cas d’abus s’étaient produits dans de (...)

  • Abus sexuels dans les communautés religieuses

En Finlande, le problème des abus sexuels sur les enfants a été soulevé à la fin de l’année 2009. La plupart des cas d’abus s’étaient produits dans de petites communautés religieuses, notamment dans les communautés laestadiennes.
En avril 2011, les dirigeants du mouvement ont tenu une conférence de presse au cours de laquelle ils ont présenté leurs excuses pour leur incapacité à gérer correctement les cas d’abus sur des enfants révélés. La révélation des cas d’abus d’enfants a suscité un vif débat sur la confidentialité de la confession. Lors des négociations entre l’État et l’Église luthérienne évangélique, il a été convenu que l’Église examinerait comment combiner la loi sur la protection de l’enfance et la loi de l’Église. Un rapport, approuvé par la Conférence des évêques en février 2011, souligne que l’obligation de signaler n’entre pas en conflit avec la confidentialité, mais que la confidentialité de la confession peut être préservée tout en favorisant la protection des enfants. Dans l’Église, la question a donné lieu à un renforcement de la formation et de l’information.

D 16 juin 2016    ATommi Heino

2010

Octobre 2010 : La Loi sur l’union civile
En octobre 2010, la question des droits des homosexuels dans l’Église luthérienne a été discutée par un panel à la télévision. Le public a eu surtout (...)

  • Octobre 2010 : La Loi sur l’union civile

En octobre 2010, la question des droits des homosexuels dans l’Église luthérienne a été discutée par un panel à la télévision. Le public a eu surtout l’impression que l’Église n’approuvait pas les homosexuels. Par conséquent, presque 40 000 personnes ont démissionné de l’Église en un mois, ce qui n’était jamais arrivé auparavant en si peu de temps.
En novembre 2010, le Synode général de l’Église évangélique-luthérienne de Finlande a approuvé les principes fondamentaux de l’Église sur les conséquences de la loi sur le pacte civil. Selon la résolution, la Conférence épiscopale s’est vu confier la tâche de formuler des orientations pastorales pour une prière de forme libre ou d’intercession avec et pour les personnes qui ont enregistré leur partenariat. La forme libre de prière n’égale pas la bénédiction d’une relation du même sexe. Elle n’établit pas un nouveau rite liturgique dans le livre de l’Église. La résolution proposée a été adoptée par une une simple majorité de voix, puisque la proposition était censée n’apporter aucun changement à la doctrine de

D 21 octobre 2010   

2009

Septembre 2009 : La loi sur l’union civile
La loi sur les partenaires de même sexe a été adoptée par le Parlement de la Finlande à la fin de septembre 2001, elle est entrée en vigueur en mars 2002. (...)

  • Septembre 2009 : La loi sur l’union civile

La loi sur les partenaires de même sexe a été adoptée par le Parlement de la Finlande à la fin de septembre 2001, elle est entrée en vigueur en mars 2002. En vertu de cette législation, les droits et obligations conférés à ceux qui font enregistrer leur union de même sexe sont identiques à ceux des époux, avec certaines exceptions. Cependant, la relation de couple est une institution juridique d’une nature différente de celle du mariage.
Les ramifications de la loi se sont manifestées dans le Synode général de l’Église évangélique luthérienne en mai 2002, deux motions présentées par les délégués ont été abordées. L’une d’entre elles, propose qu’une personne vivant dans une union de même sexe enregistrée ne soit pas autorisée à occuper un poste ou travailler comme employé dans l’Église, tandis que l’autre motion propose une cérémonie spécifique afin de bénir les unions de même sexe ainsi que la maison du couple. En novembre 2003, le Synode général a décidé que la question des ramifications de la loi dans l’Église soit transférée à la Conférence épiscopale afin qu’elle explore ses dimensions théologiques et morales.
Un groupe de travail mandaté par la Conférence épiscopale a préparé un document pour la Conférence des évêques sur les aspects théologiques et juridiques liés aux conséquences de la loi sur l’union civile. Il en a été question lors de la Conférence épiscopale en septembre 2009 et leur conclusion a été publiée en février 2010.

D 30 septembre 2009   

2008

Octobre 2008 : Partenariat entre personnes de même sexe
L’Eglise évangélique luthérienne de Finlande a entamé un débat sur les partenariats entre personnes de même sexe. Le Synode général a confié à la (...)

  • Octobre 2008 : Partenariat entre personnes de même sexe

L’Eglise évangélique luthérienne de Finlande a entamé un débat sur les partenariats entre personnes de même sexe. Le Synode général a confié à la Conférence des évêques la tâche d’étudier les conséquences d’une nouvelle loi sur le partenariat, en ce qui concerne l’enregistrement civil des unions entre personnes de même sexe.
Au sein de l’Eglise, les opinions divergent sur les thèmes de l’anthropologie, des relations humaines et de la sexualité. Ces divergences sont dues à des interprétations différentes de la Bible et de l’éthique chrétienne. Les discussions se déroulent avec d’autres Eglises et avec la société finlandaise.
Un groupe de travail mandaté par la Conférence des évêques travaille à la préparation d’une ébauche de rapport destiné au Synode général concernant les aspects juridiques et théologiques d’un acte de partenariat.

Pour en savoir plus : Churches and homosexuality sur le site du Church Research Institute (Eglise luthérienne de Finlande).

D 5 novembre 2008   

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2022 eurel - Contact