eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » Estonie » Données socio-religieuses » Appartenance et démographie religieuses

Appartenance et démographie religieuses

Confessions non chrétiennes

Jusqu’au recensement de la population de 2011, la plus grande tradition non chrétienne en Estonie était l’islam. Cependant, en 2011, les musulmans étaient dépassés en nombre par les traditions païennes (...)

Jusqu’au recensement de la population de 2011, la plus grande tradition non chrétienne en Estonie était l’islam. Cependant, en 2011, les musulmans étaient dépassés en nombre par les traditions païennes contemporaines autochtones : la religion indigène (maausk en estonien) et la foi taara (Taarausk en estonien) avec 0,27 % de la population âgée de 15 ans ou plus. Les traditions indigènes sont représentées par la Maison de la foi taara et des religions indigènes (Taarausuliste ja Maausuliste Maavalla Koda) et une association indépendante de foi taara. Cependant, il semble que la grande majorité des personnes qui s’identifient aux traditions indigènes ne soient affiliées à aucune forme organisée de religion.

Les musulmans, deuxième plus grande religion non chrétienne en Estonie, représentent 0,14 % de la population totale. Le groupe ethnique le plus important de la communauté musulmane est celui des Tatars, arrivés en Estonie à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Il existe deux associations religieuses musulmanes enregistrées en Estonie, ainsi que d’autres organisations musulmanes. Il y a également quatre associations religieuses bouddhistes, une association indépendante de confession taara, une association juive et une association ISKCON enregistrées en Estonie. Outre les associations religieuses bouddhistes, il existe également un certain nombre d’associations bouddhistes à but non lucratif.

Bibliographie
- Abiline, Toomas and Ringo, Ringvee (2016). "Estonia". In : Ingvar Svanberg and David Westerlund (Eds.). Muslim Tatar Minorities in the Baltic Sea Region. Leiden : Brill, pp. 105−127.
- Ringvee, Ringo (2015). "New Religious Movements and New Age in Estonia". In : James R. Lewis and Inga Bårdsen Tøllefsen (Eds.). Handbook of Nordic New Religions. Leiden : Brill, pp. 478−494.
- Västrik, Ergo-Hart (2015). "In Search of Genuine Religion : The Contemporary Estonian Maausulised Movement and National Discourse". In : Rountree, Kathryn (Ed.). Contemporary Pagan and Native Faith Movements in Europe : Colonialist and Nationalist Impulses, Oxford : Berghahn, pp. 130−153.

D 14 septembre 2016    ARingo Ringvee

Appartenances religieuses selon le recensement de 2011

29 % de la population âgée de plus de 15 ans déclare une appartenance religieuse (28,3 % christianisme, 0,7 % autres religions). 55 % de la population déclarant une appartenance religieuse fait (...)

29 % de la population âgée de plus de 15 ans déclare une appartenance religieuse (28,3 % christianisme, 0,7 % autres religions).
55 % de la population déclarant une appartenance religieuse fait partie d’une minorité ethnique.

Source : recensement 2011

16,4 % de la population se considèrent comme membres d’une institution religieuse.

Source : données provenant d’une enquête sociologique "Elust, usust, usuelust 2010" (Sur la vie, la foi, la vie religieuse, 2010) menée par la société d’études sociales et de marché Saar Poll, du 25 mars au 11 avril 2010. Publiée dans E. Jõks (ed.) Astu alla rahva sekka. Tallinn : Estonian Council of Churches, 2012.

Une analyse des croyances religieuses et de l’appartenance nationale en Europe centrale et orientale (mai 2017) est disponible sur le site du Pew Research Center (le rapport complet est disponible en pdf, en anglais).

D 19 septembre 2016    ARingo Ringvee

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2022 eurel - Contact