eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » Autriche » Repères historiques » Parcours historique » Un État autoritaire catholique

Un État autoritaire catholique

Avec la dissolution de la monarchie des Habsbourg après la Première Guerre mondiale, les lois sur les religions sont restées une partie du cadre juridique. La religion, et plus précisément la politique laïque par rapport à la politique ecclésiastique, est rapidement devenue une importante ligne de division politique. En 1933-34, la population profondément divisée de la Première République d’Autriche a connu une guerre civile et la radicalisation politique a abouti à l’établissement d’un régime autoritaire officiellement soutenu par l’Église catholique. Le parti chrétien-social, ancêtre du parti populaire autrichien, a profité d’une situation conflictuelle au parlement pour abolir le système démocratique, réclamer un "État chrétien" en Autriche et installer une dictature fondée sur les enseignements catholiques. Le Concordat autrichien avec le Saint-Siège est établi durant cette période.

Source :
- Anton Pelinka, Die gescheiterte Republik : Kultur und Politik in Österreich 1918-1938, Böhlau Verlag, 2017).
- Ernst Hanisch, Der lange Schatten des Staates : österreichische Gesellschaftsgeschichte im 20. Jahrhundert, Studienausg, Wien : Ueberreuter, 2005, 77.

D 21 février 2022    AAstrid Mattes AKerstin Wonisch

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2022 eurel - Contact