eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » Royaume-Uni » Religion et société » Médias et religion » Attitudes vis-à-vis des émissions religieuses

Attitudes vis-à-vis des émissions religieuses

Les émissions religieuses ne sont pas particulièrement populaires, bien que certaines bénéficient d’un fort audimat constitué de téléspectateurs et d’auditeurs âgés. Les études laissent entendre que la plupart des gens restent en faveur de l’obligation pour les chaînes de réserver du temps d’antenne à la religion. Les personnes interrogées justifient généralement leur opinion en disant que la religion est une source importante de valeurs morales, qu’elle apporte du réconfort aux personnes âgées ou malades et qu’elle se doit d’être bien comprise dans une société multiculturelle. Une étude commandée par Ofcom en mai 2005, a révélé que "les émissions religieuses étaient perçues comme étant tellement médiocres, et les audiences si basses qu’il était nécessaire de les protéger" !

La même étude a interrogé des groupes de discussion sur les émissions destinées à répandre des opinions religieuses et à faire de nouvelles recrues. Il a été très fortement "précisé que les émissions religieuses ou confessionnelles devraient être utilisées pour partager des croyances et non pour placer certaines croyances au-dessus d’autres ou pour tenter de convaincre les téléspectateurs ou les auditeurs de se rallier à une religion en particulier. Ainsi les groupes ont-ils eu tendance à réagir violemment, à rester incrédules ou à exprimer une opinion extrêmement négative quant à la proposition d’autoriser ce type d’émissions."

L’attitude générale est de dire que les émissions religieuses sont souhaitables, mais bien souvent pour les autres, alors qu’en même temps il faudrait protéger les individus les plus vulnérables (par ex. les enfants, les personnes âgées, les personnes isolées et les dépressifs) de toute présentation péremptoire ou prosélyte de la religion. Tous s’accordent à dire que les émissions devraient être impartiales dans leur façon de traiter les différentes opinions religieuses.

D 11 septembre 2012    ADavid Voas

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2021 eurel - Contact