eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

2017

  • Août 2017 : Religion et droit aux Pays-Bas

Un article de Sophie Bijsterveld montre que la religion reste une force influente à notre époque, malgré la prophétie de la théorie de la sécularisation qui affirmait que la religion allait s’effacer. Dans le contexte de la migration, cette attente ne s’est guère réalisée, même en Europe où la sécularisation est profondément enracinée, car la présence de groupes musulmans et d’autres groupes confessionnels pose de nombreux défis. Cet article examine la trajectoire des relations entre l’État et la religion aux Pays-Bas et se penche sur son impact sur les musulmans de ce pays. Traditionnellement, la position de l’État a été marquée par une attitude ouverte et amicale envers la religion. Ces dernières années, cependant, les débats sur la religion dans les domaines public, politique et universitaire ont pris une tournure plus tranchante, et les questions qui se posent désormais à propos de la religion dans le domaine public sont devenues plus controversées. Trois éléments de cette nouvelle dynamique sont évoqués : (1) le regain d’attention pour le côté "valeurs" de la religion, notamment dans les cas où ces valeurs ne s’accordent pas facilement avec les valeurs dominantes de la société néerlandaise, (2) les préoccupations croissantes sur l’équilibre entre le pluralisme et la cohésion sociale, et (3) les nouvelles discussions sur le fonctionnement des droits fondamentaux en général et de la liberté de religion en particulier.

Sophie van Bijsterveld (2015), "Religion and law in the Netherlands", Insight Turquie, 17-1, p. 121-141.

  • Août 2017 : Débat sur l’Islam

L’article de Van Liere traite du rôle de l’islam dans les discours politiques néerlandais contemporains sur la tolérance. Il montre comment l’islam est décrit comme une idéologie (et non comme une religion) en concurrence avec les valeurs libérales. L’auteur soutient que les différends politiques ne portent pas du tout sur l’islam en tant que religion vivante, mais sur l’islam en tant que menace culturelle présumée ou projection négative des imaginaires néerlandais dominants, tels que la tolérance et la liberté d’expression, qui sont considérés comme des conditions élémentaires pour un État démocratique libéral. La première partie de cet article traite de la mise en scène et du développement de l’Islam dans la politique néerlandaise depuis les années 1970. La seconde partie développe une compréhension théorique du cadrage de l’Islam en tant qu’adversaire de la tolérance et soutient que cette position montre une position moderne typique.

Lucien van Liere (2014), "Teasing ’Islam’ : ’Islam’ as the Other Side of ’Tolerance’ in Contemporary Dutch Politics", Journal of Contemporary Religion, 29-2, p. 187-202.

  • Août 2017 : Abattage rituel

En 2011, la Chambre des représentants néerlandaise a voté pour la première fois de son histoire en faveur de l’interdiction de la pratique de l’abattage rituel sans étourdissement selon les rites juifs et islamiques. Comment faut-il comprendre ce vote remarquable ? Afin de répondre à cette question, une analyse critique du discours a été réalisée. Trois discours sont discernés dans le débat : "l’abattage rituel sans étourdissement comme une pratique dépassée", "l’abattage rituel comme une forme de torture rituelle" et "l’abattage rituel sans étourdissement comme une pratique religieuse légitime". Le soutien parlementaire croissant dont bénéficient les deux premiers discours mentionnés est lié aux récents changements intervenus dans le paysage politique néerlandais. Dans un contexte plus large, il est lié à un changement dans la conception de soi nationale des Pays-Bas et, lié à cela, à un changement dans la position perçue des minorités religieuses traditionnelles au sein de la société néerlandaise à la suite du 11 septembre et de la "révolte de Fortuyn".

Sipco J. Vellenga (2015), "Ritual Slaughter, Animal Welfare and the Freedom of Religion : A Critical Discourse Analysis of a Fierce Debate in the Dutch Lower House", Journal of Religion in Europe, 8, p. 1-25.

D 9 août 2017    ASipco Vellenga

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2022 eurel - Contact