eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » Royaume-Uni » Religion et société » Minorités religieuses » L’islam

L’islam

Les défis contemporains

Dans les premières années de leur immigration et de leur installation, les musulmans ont amené avec eux leurs imams afin que ceux-ci gèrent les mosquées sur place et apportent à leurs enfants les bases d’une éducation religieuse. De nos jours, les enfants communiquent de plus en plus en anglais et un fossé s’est creusé entre les générations. De plus, l’emploi d’imans provenant de villages du sub-continent indien et l’accent mis sur le fiqh (loi islamique) semble être un problème potentiel. Très peu d’imams musulmans possèdent la faculté et la clarté de vue nécessaire pour comprendre ce que signifie vivre en tant que musulman dans une société pluraliste. Enfin, les jeunes musulmans qui prennent activement part aux activités musulmanes lorsqu’ils étudient peuvent finir par remettre en question les croyances et les activités de leurs parents. Certains deviennent très zélés. Certains facteurs extérieurs comme la crise du Golfe, le massacre de musulmans en Bosnie et le problème du port du voile en France renforcent l’idée que les non musulmans sont des ennemis potentiels de l’islam. Actuellement, la communauté musulmane de Grande-Bretagne est bien installée. Deux voies s’offrent aux jeunes, l’une associée à l’ethos religieux, l’autre plus proche de la culture ’bhangra’. Ces groupes sont tous deux agités et le futur des musulmans de Grande-Bretagne dépend beaucoup de la voie qu’ils choisiront.

Lire l’article complet (en anglais).

Un rapport de 2005

Un programme de l’Open Society Institute, EUMAP, a publié un rapport sur les musulmans au Royaume-Uni : Policies for engaged citizens. Le rapport traite de l’emploi, de l’éduction, du système de justice, ainsi que de l’égalité et de la cohésion communautaire.

D 11 septembre 2012    AAtaullah Siddiqui

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2021 eurel - Contact