eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » Norvège » Repères historiques » Parcours historique » La religion avant la Réforme en Norvège

La religion avant la Réforme en Norvège

Les sources écrites les plus anciennes sur la religion nordique pré-chrétienne, dominante dans les pays nordiques, proviennent d’écrivains chrétiens travaillant au XIIIe siècle. Si ces écrits fournissent des détails de base sur les mythes et les conceptions religieuses, ils ne transmettent que des informations éparses sur les pratiques, les rituels ou les croyances de la population générale. Les preuves archéologiques, en particulier les tumulus, ont fourni quelques indices sur la nature cultuelle de la religion nordique, mais les activités religieuses quotidiennes de la population restent inconnues.

On considère généralement que la christianisation de la Norvège a commencé au cours de la seconde moitié des années 900, généralement liée aux efforts des rois Olaf Tryggvason (968-1000) et Olaf Haraldsson (995-1030), également connu sous le nom de "le Saint"), bien que l’influence du christianisme en provenance d’Europe continentale via le Danemark ait probablement commencé dès les années 800, peut-être même avant. L’introduction du christianisme s’est faite progressivement mais après la création de Nidaros (l’actuelle Trondheim) en tant que province ecclésiastique distincte placée sous l’autorité directe du pape en 1152/1153, l’Église s’est solidement implantée en Norvège.

Après des décennies de troubles à partir du milieu du XIIe siècle, l’État norvégien se consolide sous le règne de Magnus Lagabøte ("législateur"), de 1263 à 1280. Magnus a doté l’État naissant d’un code de lois unifié, dont l’essentiel est resté en vigueur avec seulement quelques modifications mineures jusqu’au XVIIe siècle, et a réglé les luttes de pouvoir souvent chaotiques entre l’autorité ecclésiastique et l’autorité seigneuriale lors de la rencontre avec l’archevêque Jon Raude ("Le Rouge") à Tunsberg en 1277 (connue sous le nom de Sættargjerden).

D 19 septembre 2016    AHelge Årsheim

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2021 eurel - Contact