eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » Royaume-Uni » Repères historiques » Parcours historique » La période moderne

La période moderne

La première guerre mondiale contribua à l’accélération des changements sociaux, à commencer par le vote des femmes. L’Irlande fut divisée en 1921 : les six comtés du nord (où les protestants étaient majoritaires) continuèrent à faire partie du Royaume-Uni, tandis que le reste devint indépendant.
L’entre-deux guerres fut marqué par la récession et par un fort chômage. La seconde guerre mondiale éclata en 1939. La menace d’une invasion allemande prit fin avec la bataille d’Angleterre, mais les bombardements des villes se poursuivirent tout au long de la guerre. La fin de la guerre fut suivie par un changement social considérable. Un vote poussa Churchill à quitter ses fonctions et un nouveau gouvernement travailliste nationalisa de nombreuses industries, mit en place un service de santé financé publiquement et institua l’Etat providence moderne. Les colonies obtinrent leur indépendance, la première fut l’Inde en 1947. Une forte immigration provenant des colonies du sous-continent indien, des Caraïbes et d’Afrique changea la composition culturelle et religieuse de l’Angleterre.
Le Royaume-Uni entra dans le marché commun – actuellement l’Union européenne – en 1973. A la fin des années 1990, des gouvernements autonomes furent créés en Ecosse et au Pays de Galle. Les années de violence en Irlande du Nord ont été suivies par une paix incertaine, la province restant déchirée entre les Républicains principalement catholiques (espérant une union avec l’Irlande) et les Unionistes principalement protestants (soutenant l’union avec la Grande-Bretagne).

D 11 septembre 2012    ADavid Voas

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2021 eurel - Contact