eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » Royaume-Uni » Repères historiques » Parcours historique » L’industrie et l’Empire

L’industrie et l’Empire

L’Angleterre prospéra au cours du XVIIIème siècle. Elle gagna des territoires par delà les océans, mais perdit ses colonies américaines. La révolution industrielle commença. Entre sa conversion évangélique en 1738 et sa mort en 1791, John Wesley prêcha un message de retour à la foi à un groupe de plus en plus important de disciples méthodistes. A la fin du siècle, Napoléon étendait son empire en Europe, mais la victoire de Wellington à Waterloo, en 1815, fit de l’Angleterre la puissance dominante en Europe. Des campagnes menées par des orateurs évangélistes tels Wilberforce aboutirent à l’abolition de la traite des noirs en 1807 et à celle de l’esclavage dans les colonies britanniques 26 ans plus tard. Pendant la période 1828-1832, de nombreuses caractéristiques de l’ordre religieux établi, ainsi que les restrictions correspondantes des droits des non-anglicans, furent supprimées par la loi. Les juifs furent admis au Parlement en 1858. L’immigration irlandaise augmenta considérablement la population catholique.
Le long règne de la reine Victoria (1837-1901) vit l’âge d’or de l’industrie, de la science, des conquêtes, de la littérature et de la religion d’Etat, aussi bien la ’High Church’ que l’évangélisme. Au début du XXème siècle, l’Angleterre possédait la flotte la plus importante du monde et l’utilisait pour contrôler un empire sur lequel ’le soleil ne se couchait jamais’. Cependant, la puissance militaire allemande représentait un danger qui poussa les pays européens à s’armer et à conclure une série d’alliances. Ces tensions aboutir à la guerre en 1914.

D 11 septembre 2012    ADavid Voas

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2021 eurel - Contact