eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » Roumanie » Religion et société » Action sociale et religion » L’implication sociale des autres Eglises

L’implication sociale des autres Eglises

Les autres Eglises et confessions de Roumanie font preuve également d’une grande activité caritative. L’Eglise catholique de Roumanie a ainsi une longue tradition d’implication sociale bien structurée, basée sur sa doctrine sociale. La première association a été fondée en Roumanie en février 1859, sous le nom d’ Association de Calfs Kölping. A présent, de telles associations existent au niveau de chaque paroisse catholique. A celles-ci s’ajoutent des associations philanthropiques du type Action Catholique, Caritas, etc.
L’Eglise unie avec Rome (Eglise gréco-catholique) est également impliquée dans une activité sociale forte et systématique. Supprimée abusivement par l’état communiste en décembre 1948, elle regagna sa place parmi les autres Eglises et religions immédiatement après la chute du régime totalitaire. L’association greco-catholique Caritas a des filiales dans les cinq diocèses (Alba-Iulia, Fagaras-Blaj, Cluj-Gherla, Maramures, Lugoj, Oradea) et met en place des programmes et des projets sociaux à destination des personnes défavorisées. Les Eglises protestantes de Roumanie (l’Eglise réformée, l’Eglise unitarienne, l’Eglise protestante augustinienne, l’Eglise protestante luthérienne) ou les Eglises néo-protestantes (l’Eglise baptiste, l’Eglise adventiste du septième Jour, l’Eglise pentecôtiste, le Culte chrétien selon l’Evangile et l’Eglise évangélique roumaine) sont également impliquées dans des activités sociales.

D 2 octobre 2012    AIuliana Conovici ALaurenţiu Tănase AManuela Gheorghe

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2021 eurel - Contact