eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Roumanie > Débats actuels > 2018

2018

Le Vendredi saint, jour férié en Roumanie

Le Vendredi saint est officiellement devenu une fête légale. La loi pour l’application de l’alinéa n° 1 de l’art. 139 du Code du travail a été adoptée par la chambre des députés et promulguée par le président de la Roumanie en mars de cette année. Ainsi, la Roumanie rejoint les 16 autres pays de l’UE où le Vendredi saint est un jour férié.

Le Code du travail fixe désormais les jours suivants comme jours fériés légaux : le 1 et 2 janvier ; le 24 janvier (Journée de l’union des principautés roumaines) ; le Vendredi saint ; le premier et le deuxième jour de Pâques ; le 1er mai (journée du travail) ; le 1er juin (journée de l’enfant) ; le premier et le deuxième jour de la Pentecôte ; le 15 août (assomption de la Vierge) ; le 30 novembre (Saint André) ; le 1 décembre (fête nationale de la Roumanie) ; le 25 et le 26 décembre (premier et deuxième jour de Noël).

La Roumanie compte donc maintenant 15 jours fériés légaux, dont 9 sont basés sur des fêtes religieuses chrétiennes.

15 mars 2018