eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe

Tweeter Rss

Accueil > Bulgarie > Repères historiques > Chronologie

Chronologie

Evénements principaux de l’histoire civile et religieuse en Bulgarie

354 : Premières références aux Proto-Bulgares dans des sources latines.
515 : Invasions par les Proto-Bulgares et les Slaves du sud de la péninsule balkanique.
680 : Une victoire des Proto-Bulgares et des Slaves du sud sur l’armée byzantine jette les bases de la Bulgarie médiévale.
680-1018 : Premier Royaume bulgare.
864 : Le christianisme est adopté en tant que religion d’État en Bulgarie.
4 mars 870 : Après la clôture du 8e concile œcuménique, les participants reconnaissent l’Église de Bulgarie comme un archevêché autonome sous la juridiction du Patriarcat de Constantinople.
886  : L’alphabet slave est introduit en Bulgarie par les disciples de saint Cyrille et saint Méthode.
919  : À Preslav, un concile ecclésiastique élève l’archevêché bulgare au rang de Patriarcat et proclame son statut autocéphale.
926 : Des émissaires du pape de Rome procèdent au couronnement de Siméon, roi de Bulgarie, et accorde un pallium au chef de l’Église bulgare.
1018  : Conquête de la Bulgarie par Byzance.
1185-1393 : Deuxième Royaume bulgare.
8 novembre 1204 : Kalojan, le tsar de Bulgarie, signe une union avec le pape Innocent III.
1235  : L’Église de Bulgarie retourne à l’orthodoxie orientale et est reconnue en tant que patriarcat auocéphale par le concile des Églises, à Lampsaque en Asie mineure. Ce concile est présidé par le Patriarche de Constantinople, Germain II, et réunit les Patriarches d’Alexandrie, d’Antioche et de Jérusalem.
1371 : Partage de la Bulgarie entre les fils du tsar Ivan Aleksandre : Le tsar Ivan Chichman prend le royaume de Tarnovo et le tsar Ivan Sratsimir celui de Vidin.
1393  : Conquête du royaume de Tarnovo par les Ottomans.
1396  : Conquête du royaume de Vidin.
Fin du quatorzième siècle : Transformation du Patriarcat bulgare de Tarnovo en un diocèse métropolitain de l’Église de Constantinople.
1601  : Le pape Clément VIII établit la métropole catholique de Sofia dont le Siège est situé dans la ville de Tchiprovtsi (nord-ouest de la Bulgarie).
1624  : Le pape Urbain VIII déclare la Bulgarie sous tutelle catholique et sous la subordination directe du ministre général de l’ordre de saint François d’Assise.
1624 : Iliya Marinov, originaire de Tchiprovtsi, devient le premier évêque catholique d’origine ethnique bulgare (1624-1641).
1820-1870 : Mouvement national bulgare pour l’indépendance de l’Église.
3 avril 1860 : Les chefs du Mouvement national bulgare pour l’indépendance de l’Église font sécession du Patriarcat de Constantinople.
18 décembre 1860  : Une union est signée entre une partie des chrétiens bulgares et l’Église catholique romaine. La nouvelle « Église des Bulgares unis », c’est à dire les catholiques grecs ou de rite byzantin, est reconnue par le Gouvernement turc.
28 février 1870 : Le sultan promulgue un décret pour l’établissement d’une Église orthodoxe bulgare sous le nom d’exarchat.
16 septembre 1872 : Le Patriarcat de Constantinople fait un schisme avec l’exarchat bulgare.
3 mars 1878 : La signature du traité de San Stefano entre la Turquie et la Russie proclame la création de la principauté autonome de Bulgarie
1 juillet 1878  : Le traité de Berlin, signé par les grandes puissances, fait éclater la principauté de Bulgarie en plusieurs parties avec des statuts politiques différents : 1) la principauté de Bulgarie sous suzeraineté (l’actuelle Bulgarie septentrionale avec la région de Sofia) ; 2) la province autonome de la Roumélie orientale (l’actuelle Bulgarie méridionale) ; 3) les provinces de Macédoine et d’Édirne Thrace où la loi du sultan reste inchangée.
6 septembre 1885 : Unification de la Roumélie orientale et de la principauté de Bulgarie.
22 septembre 1908 : La Bulgarie est proclamée royaume indépendant.
9 septembre 1944 : Coup d’État communiste.
22 février 1944  : Le Patriarcat œcuménique de Constantinople abolit le schisme de 1872 et accorde un statut autocéphale complet à l’Église orthodoxe bulgare.
8 septembre 1946  : Abolition de la monarchie et création de la république populaire de Bulgarie.
10 février 1947 : La Bulgarie signe le traité de Paris.
Décembre 1947 - mars 1948 : Nationalisation en masse en Bulgarie : les entreprises industrielles et minières privées, les banques, es importants biens immeubles dans les villes, les forêts privées.
6 septembre 1948 : L’Exarque Stefan, le chef de l’Église orthodoxe bulgare, est renversé.
24 septembre 1949 : La première loi bulgare relative aux confessions religieuses est adoptée.
10 mai 1953 : L’Église orthodoxe bulgare revendique sa dignité patriarcale.
22 juillet 1961 : Le Patriarcat œcuménique de Constantinople reconnaît la dignité patriarcale de l’Église orthodoxe bulgare.
1970-1974 : Campagne pour la modification forcée des prénoms et des patronymes des Pomaks.
1984-1985 : Le « processus de régénération » ou la campagne de modification forcée en masse des prénoms et des patronymes des citoyens bulgares d’origine turque.
10 novembre 1989 : Todor Zhivkov démissionne de son poste de chef d’État et du parti communiste bulgare.
4 janvier 1990 : Le Mouvement des droits et des libertés est créé en tant que parti des Turcs de Bulgarie.
15 janvier 1990 : Le Parlement abolit l’article 1 de la Constitution bulgare (1971) qui garantit le rôle dominant du parti communiste dans la société.
3 avril 1990  : Le parti communiste bulgare modifie son nom en parti socialiste bulgare.
15 novembre 1990 : Le Parlement modifie le nom de l’État : la « république populaire de Bulgarie » devient la « république de Bulgarie ».
7 mai 1991  : La Bulgarie devient membre du Conseil de l’Europe.
1 juillet 1997 : Une caisse d’émission est introduite en Bulgarie.
29 mars 2004  : La Bulgarie devient membre de l’OTAN.
1 janvier 2007 : La Bulgarie devient un État membre de l’Union européenne.

13 janvier 2014