eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » Canada » Questions et débats actuels » 2020

2020

Rapport sur les actes haineux à caractère xénophobe

  • Le rapport de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ)

En août 2019, la CDPDJ a produit un rapport intitulé Les actes haineux à caractère xénophobe, notamment islamophobe, ayant pour objectif de dresser un portrait de la situation québécoise portant sur les actes haineux au Québec. Selon le rapport, parmi les 86 victimes d’actes haineux rencontrées pour l’étude, chaque répondant a vécu en moyenne trois actes haineux, 35 % des victimes ont dû changer leurs habitudes de vie et 78 % des actes subis n’ont pas été rapportés à une autorité compétente (partie B. Résultats de l’étude de terrain). Plusieurs effets des actes subis ont été identifiés : peur et anxiété, perte de confiance, isolement, dépression, humiliation, sentiment d’exclusion et volonté de quitter le Québec. De plus, le rapport propose plusieurs recommandations (p. 254 et suivantes), afin notamment de répondre aux raisons de la non-dénonciation d’un acte, parmi lesquelles on retrouve la méconnaissance des lois et des recours, la mauvaise perception des policiers, le découragement, le statut migratoire et le manque de confiance dans le système.

Voir aussi l’article "Relations interreligieuses - Les crimes haineux au Québec".

D 2 juin 2020    ABertrand Lavoie

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2020 eurel - Contact