eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > France > Données socio-religieuses > Appartenance et démographie religieuses > Une Eglise catholique toujours majoritaire, mais une appartenance en (...)

Une Eglise catholique toujours majoritaire, mais une appartenance en baisse

La France reste un pays majoritairement catholique : plus de la moitié des Français déclarent appartenir à cette religion.
En 2010, l’IFOP a réalisé une enquête intitulée "Le catholicisme en France en 2010". La diminution du poids des catholiques dans la population française, à partir de 1970, déjà constatée en 2006 par ce même institut, se confirme.

année 1972 1978 1987 2001 2006 2010
pourcentage de catholiques 87 76 75 69 65 64

Les résultats des enquêtes du CSA montrent aussi une diminution des membres de la religion catholique : ainsi, l’enquête CSA pour La Vie / Le Monde réalisé le 21 mars 2003 par téléphone auprès d’un échantillon national représentatif de 1000 personnes, souligne la baisse de l’appartenance entre 1994 et 2003. Une enquête de 2006 du CSA pour La Vie, "Le portrait des catholiques", semble confirmer cette baisse ; le CSA recommande cependant de prendre ce résultat avec prudence dans la mesure où la formulation et l’interprétation de la question diffèrent d’un sondage à l’autre.

année 1994 (CSA 2003) 2003 (CSA 2003) 2006 (CSA 2006)
pourcentage de catholiques 67 62 51

En septembre 2012, 80% des Français se disent baptisés catholiques ; ils étaient 92% en 1961 (sondage Ifop pour La Croix, Le catholicisme, octobre 2012). En 2014, la publication de Jérôme Fourquet et Hervé Le Bras, La religion dévoilée. Une nouvelle géographie du catholicisme, 2014, livre un profil actualisé des catholiques contemporains. Cela révèle à la fois le rôle essentiel du catholicisme en France, et la forte baisse de la pratique de cette religion.

7 juillet 2014