eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > France > Données socio-religieuses > Autres groupes religieux et non religion > Le protestantisme

Le protestantisme

D’après le sondage Ipsos réalisé en octobre 2017 pour Réforme et la Fédération protestante de France, les protestants représentent 3,1 % de la population française, soit 2 millions de personnes sur les 65 millions de Français de la métropole. Bon nombre des Eglises protestantes appartiennent à la Fédération Protestante de France, qui regroupe 26 Eglises et unions d’Eglises, 7 Eglises associées et 86 communautés, œuvres, institutions et mouvements.

On y trouve notamment :

- l’Eglise Protestante Unie de France : créée en 2013, cette Eglise rassemble la majeure partie des protestants de tendance réformée et luthérienne de France, auparavant organisés en deux Eglises, l’Eglise réformée de France et l’Eglise évangélique luthérienne de France. L’EPUdF rassemblait en 2014 environ 1000 responsables (pasteurs et présidents de conseils) et 10 000 animateurs de la vie paroissiale locale. Ses membres sont, par ordre d’implication décroissante, 110 000 membres actifs (cotisants réguliers) ; 250 000 participants à la vie de l’Eglise ; entre 400 0000 et 500 000 qui font célébrer des actes religieux (baptêmes, mariages, enterrements).
- l’Union des Eglises Protestantes d’Alsace et de Lorraine, union créée en 2006, qui comptait en 2016 environ 260 000 membres : 200 000 membres dans l’Eglise Protestante de la Confession d’Augsbourg d’Alsace-Lorraine (EPCAAL, luthérienne) et 35 000 dans l’Eglise Protestante Réformée d’Alsace-Lorraine (EPRAL) ainsi qu’entre 20 000 et 30 000 membres des Eglises libres. En 2014, les deux Eglises comptent respectivement 235 et 55 paroisses, 280 et 51 pasteurs dont environ un quart de femmes. En Alsace, la proportion de protestants atteindrait 17 %.
- L’Union Nationale des Eglises Réformées Evangéliques Indépendantes de France (UNEPREF). Elle compte 13 000 membres, 37 paroisses situées essentiellement dans le sud de la France.
- L’Union des Eglises Evangéliques Libres (UEEL), comptant 2 500 membres professants, 56 paroisses.

Le protestantisme évangélique prend une place croissante en France. Sébastien Fath évalue en 2016 le nombre des évangéliques à 720 000 fidèles en métropole (ils étaient 395 000 en 2005), dont 500 000 pratiquants réguliers. Parmi ces évangéliques, 200 000 sont dans des mouvements de type pentecôtiste. Dans la France d’outre-Mer (DROM et CROM), on compte a minima 250 000 protestants évangéliques, dont 150 000 pratiquants réguliers environ. Ils représentent 25 % env. de la Fédération Protestante de France. Une bonne partie des Eglises évangéliques appartient au Conseil National des Evangéliques de France, créé en 2003.
Le CNEF réalise chaque année une cartographie des évangéliques ; il revendiquait en 2017, 650 000 pratiquants réguliers, dont 500 000 en métropole, soit environ un tiers du protestantisme français dans son ensemble.
Des enquêtes sur les protestants en France ont été réalisées par l’IFOP en 2012 et 2013.

Pour plus d’information :
- BAUBEROT Jean, Histoire des protestants : une minorité en France (XVIe-XXIe siècle), Ellipses, 2018 ;
- DARGENT Claude, Les protestants en France aujourd’hui, Paris, Payot, 2005 ;
- FATH Sébastien, Du ghetto au réseau : le protestantisme évangélique en France 1800-2005, Labor et Fides, 2005 ;
- FATH Sébastien et Jean-Paul Willaime (dir.), La nouvelle France protestante (Religions et modernités 9), Genève, Labor et Fides, 2011.

12 avril 2018