eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Irlande > Droit et religion > Présentation générale > Position juridique actuelle en matière de religion

Position juridique actuelle en matière de religion

La loi suprême de l’Etat est la Constitution irlandaise (Bunreacht na hÉireann). Les articles de la Constitution relatifs à la religion sont les articles 44.1 et 44.2.

La Constitution est garante de la liberté de religion, comme le stipule l’article 44.1 : "L’Etat reconnaît que l’hommage de l’adoration publique est dû au Dieu Tout-Puissant. Il révérera Son nom ; il respectera et honorera la religion."

L’article 44.2 garantit la liberté de religion selon les termes suivants :
"La liberté de conscience, la profession et la pratique libre de la religion sont garanties à tout citoyen, sous réserve de l’ordre public et de la moralité." (44.2.1)
Et "L’Etat n’imposera aucune incapacité et ne fera aucune discrimination sur la base de la profession, de la croyance ou du statut religieux." (44.2.3).
La neutralité constitutionnelle de l’Etat vis-à-vis de toute religion est déclarée selon les termes suivants : "L’Etat s’engage à ne doter aucune religion." (42.2.2).
Il convient de remarquer également le référendum de 1972 qui supprima de la Constitution la clause qui reconnaissait une position spéciale à l’Eglise catholique romaine.

La position des organismes religieux est protégée par les articles suivants :
"Chaque confession religieuse aura le droit de gérer ses propres affaires, de posséder, d’acquérir et d’administrer ses biens meubles et immeubles, et d’entretenir des institutions à des fins religieuses ou charitables" (44.2.5)
Et "Les biens d’une confession religieuse ou d’une institution d’éducation ne seront pas transférés, sauf pour des travaux d’utilité publique et contre paiement d’une indemnité."(44.2.6).

21 septembre 2012