eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Irlande > Repères historiques > Parcours historique > Origines historiques des relations entre catholiques et protestants

Origines historiques des relations entre catholiques et protestants

Protestants et catholiques de la République d’Irlande font partie de la population plus large des protestants et catholiques de l’ensemble de l’île d’Irlande. Après la Réforme au 16e s., les Irlandais gaéliques de souche continuèrent d’adhérer à la foi catholique romaine. Les colons d’origine anglaise et écossaise étaient soutenus par la Couronne britannique et soutenaient en retour l’union avec la Grande-Bretagne. A la suite de la guerre d’indépendance de l’Irlande, des milliers de protestants immigrèrent en Grande-Bretagne et en Irlande du Nord lorsque le gouvernement nationaliste arriva au pouvoir, bien que le niveau de violence intercommunautaire fut faible selon des critères internationaux. Toutefois, le principal point de friction, particulièrement du point de vue des protestants, concernait les règles strictes de l’Eglise catholique sur le mariage mixte, qui requéraient la conversion et un engagement prénuptial concernant l’éducation catholique des enfants. Jusque dans les années 1970 la grande majorité des enfants issus de mariages mixtes étaient élevés dans la foi catholique.

Les relations entre catholiques et protestants en République d’Irlande ont toujours été pacifiques et sont devenues plus cordiales depuis les années 1970. L’assouplissement des règles catholiques sur les mariages mixtes depuis les années 1970, l’œcuménisme grandissant et la plus grande sécularisation de la société ont largement dissipé les tensions historiques.

21 septembre 2012