eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » Hongrie » Repères historiques » Parcours historique » Un pays chrétien

Un pays chrétien

La Hongrie est devenue un Etat lorsqu’elle s’est convertie au christianisme occidental à la fin du premier millénaire. Les fondements de la structure de l’Eglise catholique ont été mis en place par Saint-Etienne (997-1038), premier roi de Hongrie, qui créa dix diocèses. La revendication du « patronat » c’est-à-dire le fait que le roi (ou l’Etat) est responsable des questions religieuses, a perduré jusqu’à la fin du 20è siècle. Bien que l’histoire hongroise soit déterminée par son adhésion à l’Eglise catholique romaine, les minorités orthodoxes ont été présentes en Hongrie à travers toute son histoire. La Réforme est arrivée dans le pays alors que le pouvoir de l’Etat centralisé était faible, et a donc connu beaucoup de succès au XVIème siècle. L’Eglise réformée, (calviniste presbytérienne) devint le lieu de naissance de la culture nationale (traductions de la Bible, écoles, etc.). La contre-réforme a obtenu quelques succès, mais le pays a conservé un pluralisme confessionnel marqué. Une approche généralement tolérante des problèmes religieux est profondément ancrée dans la société hongroise. La coexistence entre catholiques et protestants (principalement des calvinistes qui se considèrent souvent comme l’« Eglise de la nation ») n’a certes pas toujours été sans heurts, mais s’est avérée être une tension productive qui a enrichi aussi bien la culture nationale que la culture quotidienne.

D 20 septembre 2012    ABalázs Schanda

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2020 eurel - Contact