eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe

Tweeter Rss

Accueil > Espagne > Débats actuels > Archives des débats > 2012

2012

  • Mars 2012 : Le débat sur la loi sur l’avortement

Le gouvernement Rajoy a annoncé, début mars, une réforme de la loi sur l’avortement, dont l’avant projet devrait être présenté à l’automne. Jusqu’à la réforme initiée par le gouvernement Zapatero en juillet 2010 (Ley de Salud Sexual y Reproductiva de 2010), l’avortement, considéré comme un délit, n’était autorisé que dans trois situations : viol (délai de 12 semaines), malformation du fœtus (délai de 22 semaines) et risque grave pour la santé physique ou psychique de la mère (pas de délai). La réforme de 2010 n’avait conservé qu’un critère de délai. Le projet en cours vise à réintroduire la nécessité de motifs, afin de protéger les droits de l’enfant à naître (no nacido) ; il est considéré par l’opposition comme une régression des droits des femmes.

  • 6 avril 2012 : L’enseignement du protestantisme en Andalousie

L’Andalousie, deuxième région d’Espagne en termes d’importance démographique, est une région autonome depuis 1981 (dotée depuis 2007 d’un nouveau statut). Le 6 avril 2012, un article paru dans le journal El Mundo précise que l’enseignement de la religion protestante sera obligatoirement proposé en Andalousie dans les établissements scolaires de premier et de second cycle, dès l’année 2012-2013, suite à un accord signé entre le ministère de l’Education et le Consejo Evangélico Autonómico de Andalucía (conseil protestant autonome d’Andalousie). Cet accord vise à rétablir l’équilibre et l’égalité de traitement ("normalizar y equiparar") entre le protestantisme et les autres religions, selon Luciano Gómez, Président du Conseil autonome d’Andalousie.

Selon la loi organique sur l’éducation et le décret royal de juin 2007, les professeurs qui enseigneront cette matière et qui n’appartiennent pas à la fonction publique obtiendront un contrat de travail de droit commun. Reste cependant que, selon le Conseil évangélique, il n’y a actuellement pas suffisamment de professeurs pour répondre à la demande que cette décision fera certainement émerger.

14 septembre 2012