eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Bouddhisme

D’après le rapport de 2018 de l’Observatoire des religions et de la laïcité concernant la Belgique, les courants religieux issus de l’Asie et tout particulièrement le bouddhisme sont de plus en plus appréciés par les Belges. Le bouddhisme est représenté par trente associations qui sont répertoriées par l’Union bouddhique belge (UBB, fédération d’associations bouddhiques en Belgique) appartenant aux grandes traditions du bouddhisme ou à des écoles plus contemporaines. Les trois courants du bouddhisme sont représentés : le courant theravada (six associations proposent diverses pratiques comme le vipassana ou d’autres issues de tradition birmane, thaïlandaise ou indienne), le courant mahayana (dix associations proposent des enseignements de bouddhisme zen de tradition japonaise et vietnamienne) et le courant vajrayana (treize associations dont les pratiques sont pour la plupart issues de l’une des quatre grandes écoles du bouddhisme tibétain). Le bouddhisme zen et le bouddhisme tibétain semblent être plus particulièrement pratiqués par le public belge.

Chacune de ces associations propose des activités variées comme la méditation, des ateliers de philosophie, de la permaculture, de la gymnastique chinoise telle que le Qi Gong. Certaines d’entres elles sont devenues en Belgique de grands centres d’accueil comme le vaste centre de retraite spirituelle Les jardins de méditation de Samyé, animé par le groupe Kagyu Samye Ling Belgium depuis 2016 (bouddhisme tibétain).

Le 20 mars 2006, l’Union bouddhique belge a introduit une demande de reconnaissance officielle du bouddhisme en Belgique sur la base de l’article 181 § 2. Le 2 avril 2019, une proposition de loi a été déposée à cette fin à la Chambre des représentants. L’intention de l’UBB est de représenter les pratiquants et de se positionner comme interlocuteur entre ses adhérents, le public belge et les institutions belges. L’UBB organise d’ores et déjà des formations au certificat de conseiller bouddhique en milieu carcéral ou hospitalier.

Une étude réalisée en 2008 par la société Phonecom révèle que le bouddhisme en Belgique est une source d’inspiration pour 5 % de la population et que le nombre de personnes qui font appel à une assistance morale selon une vision bouddhique est estimé à plus de 100 000. On compte plus de 20 000 pratiquants rien qu’à Bruxelles.

Pour plus d’information :
DE BRACKER, Bernard, « Bouddhismes en Belgique », Courrier Hebdomadaire du CRISP, n° 1768-1769, 2002.

D 3 mars 2020    AStéphanie Conrad

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2020 eurel - Contact