eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Russie > Droit et religion > Dispositions > Autres dispositions > Prison et religion

Prison et religion

Selon l’article 14 du Code russe d’exécution des sanctions pénales, la liberté de conscience et la liberté de croyance sont garanties aux détenus, y compris le droit de professer et pratiquer individuellement ou avec d’autres toute religion, ou de n’en professer et pratiquer aucune, de choisir, d’avoir et de diffuser librement des convictions religieuses ou autres, et d’agir conformément à celles-ci.
La mise en œuvre du droit à la liberté de conscience et à la liberté de croyance doit être volontaire, et ne doit ni violer l’ordre interne de l’établissement pénitentiaire ni attenter aux droits d’autrui.
Les détenus des établissements pénitentiaires ont le droit de pratiquer les rites et cérémonies religieuses, de posséder des objets de culte et des ouvrages de la littérature religieuse. L’administration pénitentiaire fournit les locaux pour l’exercice du culte. La loi a instauré que les organismes fédéraux et régionaux du Service fédéral d’exécution des sanctions pénales concluent des accords de coopération avec les organisations religieuses centrales pour garantir la liberté de conscience et la liberté de croyance des détenus.

Voir aussi "Religions et prisons" dans la rubrique "Religion et société".

27 octobre 2017