eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Suisse > Débats actuels > 2017 > Déclaration de la viande halal

Déclaration de la viande halal

Juin 2017

Le Conseil national a accepté à une très grande majorité une motion exigeant que la viande halal soit déclarée comme telle aux client.e.s, que ce soit dans les surfaces de supermarchés ou dans les restaurants.

En Suisse, l’abattage rituel juif et musulman est interdit. Il est donc impossible de produire de la viande halal ou casher, mais il est en revanche autorisé d’en importer. La législation actuelle impose la déclaration de fabrication qu’à la première étape de vente (commerce en gros) contrairement au commerce de détail et en restaurants. L’initiative parlementaire, lancée par Yannick Buttet (Parti Démocrate Chrétien, du centre), demande une déclaration imposée à toutes les étapes de vente.

Une exigence supplémentaire est celle relative au coût d’adjudication (sélection du fournisseur). En effet, la viande halal étant souvent meilleur marché que les viandes obtenues par abattage non-rituel, l’initiant estime que les autres entreprises sont pénalisées.

Les représentants de la gauche ainsi qu’une partie du PLR (Parti Libéral Radical) et du PVL (Parti des Verts Libéraux) jugent cette initiative problématique en raison de sa focalisation sur une pratique spécifiquement musulmane. De plus, Martina Munz (Parti Socialiste) estime que la quantité de viande halal est peu importante et meilleur marché en raison de la qualité de certains morceaux.

La Commission du Conseil d’Etat s’est opposée à 8 voix contre 3 à cette initiative parlementaire. Si le plénum (ensemble des parlementaires de la chambre concernée) en fait autant, l’objet sera abandonné.

Source : Le Temps.

20 juin 2017