/>
eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Roumanie > Données socio-religieuses > Principales religions et Eglises > La situation centralisée des bâtiment de culte

La situation centralisée des bâtiment de culte

Le 22 mars 2016, le secrétariat d’État aux cultes a rendu public un document présentant la situation des bâtiments destinés au culte en Roumanie (Bâtiments de culte, 2015*, en roumain). Le document fait référence aux bâtiments de culte en utilisation avant 1989, aux bâtiments construits et finalisés après la chute du communisme ainsi qu’aux bâtiments encore en cours de construction.

Selon le document publié, sur un total de 27 384 lieux de culte, 8 413 sont des bâtiments construits et finalisés après 1989. 1 578 bâtiments de culte sont encore en cours de construction.
Sur l’ensemble des bâtiments de culte : 59,9%, appartiennent aux orthodoxes, 10,7% aux pentecôtistes, 6% aux catholiques, 5,7% aux baptistes, 5% aux réformés, 4,6% aux adventistes du 7e jour, etc.

Nouvelles statistiques sur les lieux de culte et les associations religieuses en Roumanie

Le Secrétariat d’État pour les affaires religieuses (Secretariatul de Stat pentru Culte - SSC) a récemment publié des statistiques sur le nombre de lieux de culte appartenant aux 18 dénominations religieuses reconnues en Roumanie, ainsi qu’une liste des 30 associations religieuses qui fonctionnent selon la loi 489/2006 sur la liberté religieuse et le régime général des cultes.

Selon les données publiées sur le site officiel du SSC, reflétant la situation au 31 décembre 2015, les 18 cultes reconnus en Roumanie possèdent 27 384 lieux de cultes. Comme prévu, le plus grand nombre de lieux de culte appartient à la dénomination majoritaire, l’Église Orthodoxe Roumaine, qui utilise 16 403 lieux de culte. Mais, bien que l’Église Orthodoxe Roumaine attire l’attention sur le site officiel de son agence de presse, avec une analyse comparative des données et des résultats du dernier recensement (2011), certains éléments inattendus apparaissent :

- L’Église Orthodoxe Roumaine, dont les croyants représentent 86,45 % de la population totale, utilise seulement 59,9 % des les lieux de culte ;
- le pourcentage de lieux de culte utilisés par chaque culte, à l’exception de l’Église Orthodoxe Roumaine, est plus élevé que le pourcentage des adeptes dans chaque dénomination reconnue dans la population totale de la Roumanie.

L’autre document émis par le SSC fait référence aux associations religieuses dont l’activité est située en Roumanie. La liste détaillée des 30 associations religieuses est accompagnée de courtes explications concernant les mesures juridiques à prendre pour avoir la qualité d’association religieuse, ainsi que les droits et responsabilités qui en découlent.

*Voir version française : situation centralisée des bâtiments de culte, 2015.

26 septembre 2017