eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Turquie > Débats actuels > Archives des débats > 2015

2015

  • Décembre 2015 : les Alévis en grève de la faim pour protester contre les opérations militaires dans le Sud de la Turquie

Pour mettre fin au couvre-feu et aux opérations qui continuent dans l’Est et le Sud de la Turquie, les organisations alévies implantées dans plusieurs régions de la Turquie ont lancé une grève de la faim le 29 décembre 2015. Ce mouvement a pris un caractère illimité et de nombreuses organisations alévies ou de la société civile s’inscrivent dans le mouvement en continu.
Les différentes organisations syndicales ou associatives soutiennent ce mouvement (DİSK, KESK, TMMOB, Kent Konseyleri, HDP, EMEP, İHD).

Sources : Evrensel et Cumhuriyet.

  • Mai 2015 : Légalisation du mariage religieux en Turquie

La Cour constitutionnelle de Turquie a annulé le 30 mai 2015 une loi qui interdisait de célébrer un mariage religieux avant le mariage civil. Cette loi, qui visait à l’origine à protéger la femme, a été considérée comme contraire aux droits fondamentaux inscrits dans la Constitution.

L’interdiction, qui date de 1936, visait à prévenir les mariages forcés, les mariages d’enfants mineurs et les abus, dans les régions où l’archaïsme et le patriarcat dominent. La loi visait également à protéger les droits des femmes et ceux de leurs enfants qui, en dehors du mariage civil, ne peuvent bénéficier des droits de succession, de la pension alimentaire et autres aides qu’obtiennent les couples mariés civilement. Mais, par 12 voix contre 4, les juges ont estimé que cette disposition contrevenait à l’égalité devant la loi, à la liberté religieuse et au respect de la vie privée. Ils ont relevé que la législation ne prévoyait aucune peine pour l’union libre, contrairement au mariage religieux, et y ont vu une discrimination.

Les associations de défense des droits des femmes craignent que cette nouvelle décision ne facilite les mariages forcés, les mariages des très jeunes filles et l’insécurité pour les femmes.

Sources : Laïcité-Revue de presse et Le Petit Journal-Istanbul.

22 février 2013