eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Italie > Données socio-religieuses > Participation religieuse > Pratique religieuse > La religiosité populaire

La religiosité populaire

Parmi les différentes formes dans lesquelles se manifeste le sentiment religieux en Italie une place importante est celle de la religiosité populaire, qui reste très répandue dans le pays malgré les nombreuses analyses qui avaient prévu son épuisement à l’époque postmoderne. Le peuple des fidèles remplit chaque année les nombreux sanctuaires disséminés sur le territoire national, qui sont régulièrement fréquentés par 5 à 6 millions de pèlerins, à S. Giovanni Rotondo, Assise, Padoue, Lorette. La présence publique de la religion populaire semble aujourd’hui en augmentation, grâce à l’attention que lui réserve l’institution religieuse (et au consensus et à la diffusion très fine sur le territoire) et au fait qu’aujourd’hui des groupes sociaux définis tendent à manifester leurs convictions. Il s’agit d’un type de religiosité essentiellement imperméable au changement et qui semble vivre un peu aux marges de l’Église officielle ; qui s’alimente de dévotions et de pratiques qui accentuent le rôle de médiation entre homme et Dieu assigné par la tradition catholique aux figures des saints et de la Vierge ; mais surtout qui exprime le besoin fort d’une foi sensible et visible, visionnaire et thaumaturge, qui contraste avec un catholicisme qui a tempéré son expression religieuse sous l’impact de la modernité. Dans les enquêtes empiriques réalisées auprès de la population italienne, on retrouve beaucoup de traces de cette religiosité, illustrée par ceux qui participent activement aux pèlerinages vers les sanctuaires ou les lieux de dévotion, qui fréquentent les processions organisées par les paroisses à l’occasion de fêtes religieuses spécifiques, ou encore font des vœux en certaines situations de leur vie (voir tableau). Bien que ces tendances soient en diminution, elles indiquent néanmoins que la dévotion populaire est encore très répandue dans le pays, malgré les jugements négatifs exprimés dans les milieux catholiques et société dans son ensemble.

Évolution des pratiques de religiosité populaire

Enquête 1994* Enquête 2007**
Au cours de cette dernière année vous avez :
- participé à des processions (de façon active) 42,3 33,9
- participé à des pèlerinages (de façon active) 14,8 15,6
- fait un voeu 17,8 13,3
- fait célébrer des messes pour vos morts 43,7 34,7

* Vincenzo Cesareo, Roberto Cipriani, Franco Garelli, Clemente Lanzetti, Giancarlo Rovati, La religiosità in Italia, Mondadori, Milano, 1995 (échantillon de 4 500 individus).
** Source : Indagine sulla nuova religiosità in Italia, Apsor (Associazione piemontese di sociologia delle religioni), Torino, 2007 (échantillon de 3 160 individus)

Source : Franco Garelli, Enzo Pace, Annalisa Frisina, “Portrait du catholicisme en Italie”, in Alfonso Perez-Agote, Portraits du catholicisme, une comparaison européenne (Presses Universitaires Rennes, 2012). Recherche réalisée dans le cadre du travail du GERICR - Groupe Européen de Recherche Interdisciplinaire sur le Changement Religieux.

27 août 2015