eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe

Tweeter Rss

Accueil > Irlande > Débats actuels > Archives des débats > 2014

2014

  • Un évêque catholique défend la doctrine de l’Église sur le mariage entre les personnes de même sexe

En 2015, un référendum sur l’extension du droit au mariage pour les couples de même sexe aura lieu en Irlande. Les résultats des sondages d’opinion indiquent un soutien marqué de la population en faveur de cette proposition.

Dans ce contexte, l’évêque catholique d’Elphin, Kevin Doran, a défendu la doctrine de l’Église en tant qu’institution humaine clé pour la procréation et l’éducation des enfants. Selon lui, l’introduction du mariage entre personnes du même sexe allait rompre le lien entre le mariage et la procréation.

Pour plus d’informations, voir The Irish Times.

  • 6 juin 2014 : la polémique sur le foyer mère-enfant de Tuam met en évidence les interactions passées de l’Église

À la suite de la création de l’État irlandais en 1921, la gestion de la majeure partie des services sociaux a été confiée aux institutions religieuses. Les écoles d’enseignement technique, les couvents de la Madeleine (aussi appelés blanchisseries de la Madeleine) et les foyers mère-enfant relevaient de ces infrastructures et prenaient en charge des personnes stigmatisées par la société, parmi lesquelles les jeunes délinquants, les enfants nés hors mariage et les mères célibataires. Les mères célibataires étaient qualifiées de "femmes perdues" car la société considérait qu’elles avaient violé le code de conduite sexuelle en vigueur.

Les femmes ayant eu des enfants hors mariage étaient fréquemment placées dans des foyers mère-enfants gérés par des religieuses catholiques et autorisés par l’État. Au début du mois de juin 2014, une affaire concernant des tombes trouvées dans l’un de ces foyers à Tuam, une ville du comté de Galway, dans l’ouest de l’Irlande, est révélée au grand jour grâce aux efforts de certains habitants souhaitant comprendre l’histoire associée au foyer situé dans leur ville. Un débat public sur le sort de ces enfants et de ces mères et sur le poids des responsabilités en cause a suivi ces révélations.

Pour plus d’informations, voir Raidió Teilifís Éireann et The Irish Times.

  • 3 juin 2014 : un archevêque catholique voit la pénurie de nouvelles vocations, au sein de l’Église comme un stimulant de l’activisme laïque

Depuis Vatican II, l’Église catholique en Irlande a connu une baisse assez significative des vocations. En 1970, 8 séminaires étaient dédiés à la formation des prêtres contre un seul aujourd’hui, St. Patrick’s College, à Maynooth. Le nombre d’ordinations a également chuté de manière drastique, à tel point que l’ordination d’un seul prêtre fait la une des médias catholiques mais aussi de la presse laïque.

Dans ce contexte, l’archevêque catholique de Dublin, Diarmuid Martin, a déclaré que la pénurie de nouvelles vocations, par rapport à leur nombre dans le passé, pourrait agir comme un stimulant de l’activisme laïque. Il a tenu ces propos lors d’une cérémonie d’ordination d’un nouveau prêtre, le père Séamus McEntee.

Pour plus d’informations, voir The Irish Times.

  • 15 janvier 2014 : la Commission d’enquête historique sur la maltraitance a débuté les audiences publiques

La Commission d’enquête historique sur la maltraitance, mis en place par l’Assemblée d’Irlande du Nord afin d’enquêter sur les abus des enfants dans les institutions de l’Etat et de l’Eglise en Irlande du Nord entre 1922 et 1995, a commencé ses premières audiences publiques le 12 Janvier 2014 au palais de justice de Banbridge, dans le comté de Down.

Pour plus de détails, consultez le site de la BBC ici et ici.

Faisant suite aux récentes enquêtes similaires sur la maltraitance institutionnelle au sein des structures administrées par l’Église en Irlande du Sud, une partie essentielle de l’investigation se concentrera sur le rôle des institutions de l’Église catholique dont la juridiction s’étend à l’ensemble de l’île.

26 septembre 2014