eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Royaume-Uni > Débats actuels > Archives des débats > 2015

2015

  • Février 2015 : journée Portes ouvertes « Visitez notre mosquée » - une nouvelle initiative nationale

Le dimanche 1er février, le Muslim Council of Britain (le Conseil des musulmans de Grande-Bretagne) a organisé une journée de fête. A cette occasion, plus de 20 mosquées à travers le pays ont ouvert leurs portes au grand public. Les organisateurs ont accueilli les visiteurs avec du thé et des petits gâteaux, organisé des visites guidées des bâtiments et répondu aux questions sur l’islam et les lieux de culte musulman. Le Muslim Council a décrit la journée Visitez notre mosquée comme « faisant partie d’une initiative nationale des musulmans pour tendre la main à leurs compagnons britanniques à la suite des tensions liées au terrorisme ». Sur leur site web, l’organisation centrale explique qu’elle espère réitérer l’événement plus tard dans l’année.

Pour plus d’informations sur ce dossier, consultez The Guardian.

  • Janvier 2015 : une étude de cohorte montre un écart hommes-femmes dans la religiosité en Grande-Bretagne

Une nouvelle étude réalisée auprès de 9 000 Britanniques nés en 1970 a largement retenu l’attention des médias car elle montre un écart hommes-femmes important dans la religiosité en Grande-Bretagne (voir par exemple the Independent). Plus de la moitié (54 %) des hommes interrogés ont déclaré qu’ils étaient athées ou agnostiques contre un tiers (34 %) seulement des femmes interrogées. L’étude, financée par l’Economic and Social Research Council (Conseil de recherche économique et sociale), a concerné des membres de l’étude de cohorte britannique menée pour l’année 1970 par le Institute of Eductation’s Centre for Longitudinal Studies (Centre d’études longitudinales de l’Institut d’éducation).

Dans un document de travail publié le 21 janvier 2015 par l’Institute of Education (IOE) de l’UCL, David Voas (Université de l’Essex) examine les changements dans la religiosité au cours de la vie. Il a observé qu’il pouvait exister une part importante de variation dans les réponses d’un même individu au fil du temps. Environ un quart des personnes ont même modifié leur réponse à la question « avez-vous été élevé religieusement ? ». Dans l’ensemble, on note plus de changements de réponses religieuses vers des réponses non religieuses, ce qui est cohérent avec le déclin religieux général en Grande-Bretagne au cours des 30 dernières années.

De nombreux répondants du panel pourraient être classés comme religieux ou non religieux selon les questions de l’étude qui leur sont posées. Par exemple, deux tiers seulement de ceux qui déclarent « Je sais que Dieu existe vraiment et je n’ai aucun doute à ce sujet » croient réellement à l’existence d’une vie après la mort (Voas 2015:16). Ces incohérences apparentes dans le temps et dans la même étude soulignent que les frontières entre le religieux et le non religieux peuvent être fluctuantes. Une grande partie de ceux qui se considèrent comme des croyants expriment également des doutes sur leurs convictions. Les hommes ont davantage tendance à exprimer de tels doutes, comparé aux femmes, tandis que celles-ci seront plus enclines à exprimer des incertitudes relatives aux convictions athées ou non religieuses.

  • Janvier 2015 : Libby Lane est la première femme évêque de l’Eglise d’Angleterre

La première femme évêque de l’Eglise d’Angleterre a été ordonnée en la cathédrale de York. La révérende Libby Lane a été nommée évêque de Stockport (Greater Manchester) le 26 janvier 2015 par l’archevêque de York, le Dr John Sentamu. La cérémonie a été interrompue par le révérend Paul Williamson, un opposant farouche à l’ordination des femmes prêtres. Des femmes ont été ordonnées prêtres de l’Eglise d’Angleterre depuis 1994, toutefois la modification de la loi pour permettre l’ordination de femmes en tant qu’évêque a eu lieu l’année dernière seulement. Et ce malgré l’ordination de femmes évêques anglicanes dans plusieurs autres pays. Le long débat qui a précédé ce changement a reflété une division au sein de l’Eglise d’Angleterre et de l’Eglise anglicane dans le monde, entre les anglo-catholiques et les mouvements évangéliques d’une part, et des mouvements plus libéraux d’autre part.

Pour en savoir plus et voir des extraits de la cérémonie, consultez la BBC.

12 mars 2015