eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Finlande > Droit et religion > Présentation générale > Les dérogations à la législation en vigueur

Les dérogations à la législation en vigueur

La Constitution souligne l’importance de l’égalité de traitement des individus. L’égalité des sexes est traitée plus en détail dans les Equality Acts (lois sur l’égalité) de 1986 et 2014. Ces lois visent à prévenir la discrimination fondée sur le sexe et à promouvoir l’égalité hommes-femmes, en particulier dans le cadre professionnel. Toutefois, elles ne s’appliquent pas aux activités religieuses des communautés religieuses. Les questions non religieuses, telles que l’emploi et la rémunération, sont réglementées par cette loi. Selon la législation constitutionnelle, les communautés religieuses jouissent d’une certaine autonomie législative. Elles ont le droit d’organiser leurs activités conformément à leur doctrine et à leur confession et de déroger, par exemple, au principe d’égalité de traitement, sous réserve de raisons bien fondées. Toutefois, la doctrine et la confession de l’Église doivent faire état de motifs objectifs pour de telles dérogations, et ces motifs devraient être reçus à l’unanimité. Selon ces principes, les églises orthodoxes et catholiques, par exemple, peuvent réserver le sacerdoce aux hommes.

Mis à jour par Tommi Heino
25 mai 2017