eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » Finlande » Droit et religion » Dispositions » Financement des cultes » Financement des cultes

Financement des cultes

L’église évangélique luthérienne et l’église orthodoxe ont toutes deux le droit de percevoir des impôts. L’impôt ecclésiastique est perçu en même temps que l’impôt d’État et l’impôt communal, et son taux varie localement de 1 % à 2 %. En avril 2015, le parlement finlandais a adopté une loi énonçant que l’Église luthérienne ne percevrait plus une partie de l’impôt sur les sociétés prélevé par l’État. Au lieu de cela, l’État finance directement l’Église à l’aide d’une subvention indexée. Cette subvention est considérée comme une compensation pour les devoirs sociétaux accomplis par l’Église, notamment l’enregistrement de la population, l’entretien des cimetières et l’entretien des bâtiments historiques. En 2016, ce montant s’élevait à 114 millions d’euros. Les paroisses évangéliques luthériennes paient leur part des frais de recouvrement fiscal à l’État. L’Église orthodoxe n’est pas obligée de le faire. D’autres organisations religieuses financent leurs opérations principalement par des dons, des frais d’adhésion et leurs propres activités de collecte de fonds. D’autres organisations religieuses ont pu demander des subventions publiques pour soutenir leurs activités depuis 2008. En 2015, le montant total s’élevait à 200 000 euros, mais il est passé à 532 000 euros en 2016.

D 25 mai 2017    AKimmo Ketola

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2019 eurel - Contact