eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Allemagne > Données socio-religieuses > Principales religions et Eglises > Un pays bi-confessionel en voie de sécularisation

Un pays bi-confessionel en voie de sécularisation

L’Allemagne est un pays marqué par le bi-confessionnalisme catholique et protestant. En 1987, l’Allemagne de l’Ouest comptait 42,9% de catholiques et 41,6% de protestants. Plusieurs facteurs ont durablement modifié le paysage religieux au cours des dernières décennies : la sécularisation, l’individualisation et la diversification des croyances et des pratiques religieuses ou encore la présence de plus en plus affirmée de l’islam. Il faut noter aussi l’importance grandissante du nombre des sans confession, qui s’est accélérée sous l’effet de la réunification. En 2012, dans l’Allemagne réunifiée, on recensait 30,2% de catholiques, 28,5% de protestants, 36,3% de sans confession, 3,9% de musulmans. Les estimations pour 2013 font état de 29,6% de catholiques, de 28,2% de protestants, de 36,6% de sans confession et de 4,2% de musulmans pour une population totale de 80,8 millions d’habitants*. Depuis plusieurs années, on observe un déclin significatif de la proportion de catholiques et de protestants qui se manifeste notamment par un nombre important de « sorties d’Eglise ».
Parmi les minorités religieuses, la République fédérale d’Allemagne compterait près de 270 000 bouddhistes, quelque 200 000 juifs, environ 165 000 témoins de Jéhovah et 100 000 hindous.


- *Voir les chiffres fournis par le service de presse et d’information sur les religions (Religionswissenschaftlicher Medien- und Informationsdienst REMID) ou Forschungsgruppe Weltanschauungen in Deutschland - FOWID.
- * Voir aussi "L’Allemagne face au défi du pluralisme religieux et de la sécularisation" sur le site ORELA.

Février 2014
25 juillet 2012