eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Russie > Données socio-religieuses > Principales religions et Eglises > Autres groupes religieux

Autres groupes religieux

L’islam en Russie est une religion enracinée depuis plusieurs siècles et comptant des millions de fidèles principalement des Tatars, Bachkirs, Tchétchènes ou d’autres peuples caucasiens.
La plupart des musulmans de Russie sont des sunnites, mais l’on trouve aussi des Azéris chiites. Parmi les musulmans de Tchétchénie, du Daghestan et d’Ingouchie, on trouve beaucoup de soufis.
Outre les 4 551 organisations religieuses musulmanes enregistrées comme personnes morales, il existe entre 3 000 ou 4 000 groupes religieux non enregistrés (il y a donc au total en Russie entre 7 000 et 8 000 associations religieuses musulmanes).
Selon les données du Centre russe d’études de l’opinion publique de 2010, 5% des interviewés se disent musulmans. Selon le sondage du centre des recherches SREDA de 2012, 6,5% de la population de Russie se dit musulmane, mais le nombre de fidèles pratiquants parmi eux ne dépasse pas 42%.
Il n’existe pas de centre spirituel et administratif unissant tous les musulmans de la Russie. Trois organisations religieuses centrales représentent les musulmans : la Direction spirituelle des musulmans de la Fédération de Russie (Moscou) rassemble environ 400 organisations religieuses régionales, la Direction centrale spirituelle des musulmans (Oufa, Bachkirie) et le Centre de coordination des musulmans du Caucase du Nord. Certaines grandes organisations religieuses régionales, notamment en Tatarie, sont autonomes.

Le bouddhisme est la religion traditionnelle dans les républiques de Touva, de Kalmoukie et de Bouriatie. Récemment, des communautés bouddhistes sont apparues à Moscou, à Saint-Pétersbourg et dans certaines autres grandes villes.
Il n’existe pas d’organisation religieuse centrale reconnue par la totalité des bouddhistes russes. La plus grande organisation religieuse centrale s’appelle le Sangha (communauté) bouddhiste traditionnelle de Russie (Bouriatie).

Les vieux-croyants : Il s’agit des associations religieuses orthodoxes séparées de l’Eglise orthodoxe officielle lors des réformes ecclésiastiques du patriarche Nikon au milieu du 17e siècle. Les vieux-croyants ne se considèrent pas comme séparés de l’Église ; au contraire, ils estiment être une véritable Eglise orthodoxe, l’Eglise orthodoxe russe officielle étant selon eux tombée dans l’hérésie.
Il existe deux branches de vieux-croyants. L’Eglise orthodoxe russe des vieux-croyants, avec à sa tête Cornélius, métropolite vieux-orthodoxe de Moscou et de toute la Russie, est la plus importante, avec 10 diocèses. Les « sans-prêtres » (bespopovtsy) estiment quant à eux que la vraie hiérarchie a disparu dans les temps apocalyptiques du règne de l’antéchrist.

Les catholiques sont peu nombreux en Russie. Parmi les fidèles catholiques, on trouve beaucoup d’Allemands, de Polonais, de Lithuaniens et d’autres peuples dont le catholicisme est la religion traditionnelle. Il y a 4 diocèses (éparchies) composant la province ecclésiastique (métropolie).

Le protestantisme est présent en Russie dans ses différentes formes. Les protestantismes historiques, notamment luthériens, sont issus en majorité des peuples dont c’est la religion nationale : peuples baltes, allemands. Le baptisme et le christianisme évangélique sont enracinés en Russie depuis 19e siècle. Au 20e, on constate un accroissement significatif des évangéliques-pentecôtistes et des adventistes du Septième jour. Malgré le nombre impressionnant d’organisations religieuses protestantes enregistrées (plus de 4 000), le nombre des fidèles est modeste, environ 1% de population de Russie.
Les organisations religieuses protestantes ont créé dans les années 2000 un Conseil consultatif des chefs des Eglises protestants de Russie réunissant des baptistes, des chrétiens évangéliques, des évangéliques-pentecôtistes, des adventistes du Septième jour et des presbytériens.

Le judaïsme est peu représenté en Russie, mais sa présence est séculaire. Il y a deux organisations religieuses centrales juives : la Fédération des communautés juives de Russie (FEOR), majoritairement hassidique, et le Congrès des associations et des organisations juives de Russie (KEROOR).

Avril 2013
18 avril 2013