eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Russie > Enseignement et recherche > L’enseignement de la religion et de la théologie

L’enseignement de la religion et de la théologie

Il n’existe pas en Russie de spécialisation en « sociologie des religions » et en « droit des religions » dans l’enseignement supérieur. Le programme d’enseignement national prévoit des diplômes universitaires en « études des religions » (religiovedenie). Cette discipline comprend la philosophie des religions, la sociologie des religions, l’histoire des religions et la psychologie des religions.

Les chaires et les centres d’études des religions sont présents dans les universités d’Etat de Moscou, de Saint Petersburg et dans quelques autres universités et établissements d’enseignement supérieur. Certaines chaires d’études des religions sont également des centres de recherche.

- Chaire de philosophie des religions et d’études des religions de l’Université d’Etat de Moscou
- Chaire de philosophie des religions et d’études des religions de l’Université d’Etat de Saint Petersburg
- Centre d’études des religions de l’Université d’Etat des sciences humaines
- Chaire des relations Etat-religions de l’Académie de l’économie nationale et de l’administration publique

Bien que le système national d’enseignement supérieur russe soit laïque, il existe des diplômes universitaires en « théologie ». En Russie, on distingue la « théologie » universitaire et celle qu’on enseigne dans les académies et séminaires ecclésiastiques de théologie. Cette discipline universitaire est très proche des « études des religions ». La plupart des chaires universitaires de théologie sont consacrées à l’orthodoxie. Dans les universités d’Etat de Koursk et de l’Est de la Russie, on trouve des chaires « de théologie et d’études des religions ».
L’Etat ne reconnaît pas les titres universitaires des universités confessionnelles. Les diplômes et les grades des universités confessionnelles n’ont de valeur qu’au sein de la confession concernée.

18 avril 2013