eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > République tchèque > Statut juridique des religions > Dispositions spécifiques > Ecole > Enseignement de la religion

Enseignement de la religion

Les communautés religieuses qui ont acquis le « droit spécial d’enseigner la religion dans les écoles publiques » conformément à la Loi sur les Églises et sociétés religieuses n° 3/2002 ont le droit d’organiser des cours de religion non obligatoires dans toutes les écoles publiques. Elles peuvent organiser seules des cours dans une école particulière, ou s’unir pour offrir des cours communs. La classe peut être ouverte si au moins sept élèves qui fréquentent une école y sont inscrits. Les enseignants doivent être agréés par la communauté religieuse concernée, mais l’école est leur employeur et paie leur salaire. Tous les élèves peuvent suivre des cours d’éducation religieuse, même s’ils ne sont pas membres de la communauté religieuse organisatrice. Les communautés religieuses soutiennent cette pratique en raison de la coopération œcuménique et des besoins communs. Les écoles religieuses et privées sont totalement libres de dispenser un enseignement religieux soit obligatoire, soit facultatif, soit encore de l’exclure entièrement de leur cursus.

Pour en savoir plus, voir l’article "Religion in public education in Czech Republic" de Jiří Rajmund Tretera and Záboj Horák in Gerhard Robbers (Hrsg.), Religion in Public Education – La religion dans l’éducation publique, Consortium européen pour l’étude des relations Églises-État, Trèves, 2011, 99-112.

9 octobre 2012