eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Europe > Données socio-religieuses > Opinions et croyances religieuses > Enquête sur les jeunes et la religion

Enquête sur les jeunes et la religion

Une étude menée par des chercheurs européens, sous la direction de Hans-Georg Ziebertz de l’Université de Würzburg, révèle des degrés de religiosité très différents parmi les jeunes des pays concernés. Environ 10 000 jeunes de 10 pays (8 pays européens, la Turquie et Israël) ont été interrogés entre 2004 et 2006 sur leur attitude vis-à-vis de la religion.
La religiosité la plus forte s’observe chez les jeunes musulmans turcs, suivis par les jeunes juifs israéliens. Viennent ensuite les jeunes catholiques en Pologne, Croatie et Irlande. La jeune génération des pays de tradition protestante comme l’Allemagne, la Finlande, la Grande-Bretagne, les Pays-bas et la Suède montre une faible identification à la religion.

L’étude aborde également les pratiques religieuses et la place de la religion dans la famille et à l’école. L’éducation religieuse dans la famille est la plus prégnante en Turquie et en Pologne où 80% des personnes interrogées déclarent vouloir continuer de suivre la religion de leurs parents. Par comparaison, elles ne sont que 22% en Allemagne. En Turquie, 84% des parents déclarent estimer important que leurs enfants suivent leur religion, ils sont 60% en Pologne et seulement 9% en Allemagne.

L’enseignement de la religion est jugé de façon positive en Turquie, en Pologne, en Croatie et en Irlande, mais il est rejeté par les jeunes Suédois, Néerlandais et Allemands. A l’exception des jeunes Néerlandais, la religion n’est cependant pas considérée comme étant dépassée, mais comme une chose tout à fait importante dans le monde moderne.

Pour en savoir plus : voir le détail des réponses sur le site de l’Université de Würzburg.

5 octobre 2012