eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Suède > Débats actuels > Archives des débats > 2006

2006

  • Juin 2006 : mariages homosexuels

La question du mariage entre personnes du même sexe est vivement discutée en Suède à l’heure actuelle. Le gouvernement a chargé l’ancien chancelier de faire des propositions pour un acte de mariage "sexuellement neutre". On s’attend à ce que l’ex-chancelier présente ses propositions début 2007.

La Suède a aujourd’hui un acte d’association - pour les couples homosexuels – différent de l’acte de mariage, bien que le mariage et l’association soient légalement quasiment identiques, la seule différence concernant leur validité internationale. La plupart des Eglises et des autres communautés religieuses en Suède ont le droit de célébrer des mariages. L’association, cependant, ne peut être célébrée que par les autorités civiles.

Le point de vue des Eglises suédoises et des autres communautés religieuses diffère. Depuis quelques années, dans l’Eglise luthérienne majoritaire (Eglise de Suède), un rapport des évêques autorise les prêtres de l’Eglise à bénir des couples de même sexe. Dans certains cas, ces "actes de bénédiction" sont devenus des "actes de mariage". L’automne passé, le synode de l’Eglise de Suède a décidé de faire un acte officiel de bénédiction pour des couples de même sexe. Le conseil d’Eglise a été chargé de rédiger les détails de l’acte ; celui-ci devrait entrer en vigueur à la fin de l’année 2006.

Plusieurs autres Eglises, dont l’Eglise catholique romaine et l’Eglise pentecôtiste, sont fortement opposées à l’idée même de "mariage" entre personnes du même sexe. Elles se sont opposées à la décision de l’Eglise de Suède.
Les Eglises sont représentées auprès de l’ex-chancelier en tant que groupe consultatif. Elles lui feront certainement part de leurs opinions au cours de son travail.

  • mars 2006 : la Province de mission

Un autre débat actuel concerne l’établissement de la "Province de mission" (Missionsprovinsen). Un certain nombre de membres de l’Eglise de Suède, refusant le changement intervenu dans l’Eglise, c’est-à-dire les femmes prêtres et évêques, ont créé cette organisation afin de pouvoir ordonner les prêtres qui ne sont pas disposés à collaborer avec des prêtres femmes. Ces hommes ne sont actuellement pas ordonnés dans l’Eglise de Suède.

Les membres de la Province la considèrent comme une organisation appartenant à l’Eglise de Suède. Les dirigeants de l’Eglise de Suède ont au contraire soutenu que la Province doit être considérée comme une nouvelle Eglise.

Le conflit entre l’Eglise et la Province s’est déclaré quand la Province a consacré un évêque. Cette personne, prêtre retraité de l’Eglise de Suède, avait été sécularisée par l’Eglise. L’évêque consacrant, un évêque luthérien du Kenya, jusque-là conseiller à la Fédération Luthérienne Mondiale, a été démis de son poste par la Fédération, au motif d’interférence dans une autre Eglise membre. Plus tard, un autre prêtre de l’Eglise de Suède a été sécularisé. Il était le secrétaire de la Province et avait été très actif dans l’établissement de l’organisation.

2 octobre 2006