eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Roumanie > Données socio-religieuses > Autres groupes religieux > Le judaïsme

Le judaïsme

La minorité juive de Roumanie connaît une diminution numérique considérable. Le recensement de 1930 enregistrait l’existence sur le territoire de la Roumanie de 728 115 Juifs, dont 518 754 parlaient le yiddish. Le nombre total de citoyens qui déclaraient appartenir au judaïsme était de 756 930 (4,2%) (Institut Central de Statistique, recensement de 1938). Leur nombre baisse continuellement depuis la Seconde Guerre mondiale, à cause des circonstances historiques bien connues mais aussi du fait de la création de l’État d’Israël : une partie des Juifs qui habitaient en Roumanie et qui avaient survécu à la guerre y ont émigré. L’alliance de la Roumanie avec l’Allemagne nazie, pendant la Seconde Guerre mondiale, a eu des répercussions dramatiques sur cette minorité religieuse.
Pendant le régime communiste, la minorité juive a joui d’un traitement similaire à celui des autres cultes reconnus légalement. Après 1990, le départ des juifs pour Israël a continué, de sorte que le recensement de 1992 n’enregistrait plus que 9 670 juifs (0,04%) et celui de 2002 seulement 6 057 (0,03%), pour arriver à 3519 (0,02%) en 2011.
Le groupe est dirigé par « la Fédération des Communautés Israélites », dont le siège se trouve à Bucarest, qui comprend toutes les communautés et collectivités du pays ; les plus importantes se trouvent à Bucarest, Timisoara, Iasi, Brasov, Bacau, Galati, Botosani, Targu Mures, etc. En 1999, il y avait encore 78 communautés et collectivités. Le culte mosaïque comptait en 1999 760 cimetières situés dans 679 localités, 124 temples, synagogues et maisons de prière, dont un grand nombre sont des monuments historiques et architecturaux. Les juifs de Roumanie publient bimensuellement la revue « La Réalité Israélite » ainsi que beaucoup de livres sur l’histoire et la culture israélite (Editions Hasefer). La Fédération des Communautés Israélites vient en aide à la communauté juive de Roumanie par l’administration des restaurants rituels, des asiles pour les personnes âgées et des maisons de vacance. La population juive de Bucarest est confrontée à la baisse de la natalité ainsi qu’au vieillissement progressif de la population.

13 août 2015