/>
eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Roumanie > Données socio-religieuses > Autres groupes religieux > L’islam

L’islam

La minorité musulmane enregistre une augmentation numérique notable : de 55 928 membres en 1992 (0,2%), 67 257 membres en 2002 (0,3%) à 64337 membres en 2011 (0,3%). Les musulmans de Roumanie sont majoritaires en Dobroudja, et leur présence sur les territoires roumains est en somme une longue histoire, qui remonte au IX-Xe siècles quand les Petchenègues - population originaire d’Asie - se sont installés, à la fin du IXe siècle en Moldavie, puis en Valachie et ensuite en Transylvanie. Leur nombre a augmenté considérablement en Dobroudja, surtout après la conquête de Constantinople en 1453, quand l’administration ottomane y a été introduite.

Les Musulmans de Roumanie appartiennent à la branche sunnite et conservent avec beaucoup de conviction leurs traditions et leur culture religieuse. Ils appartiennent au culte musulman et ont toujours l’appui aussi bien de l’État roumain (de même que les autres cultes de Roumanie) que de la part de l’État turc. Selon les données publiées par le Secrétariat d’État pour les Cultes, le culte dispose de 77 mosquées.

L’augmentation numérique des musulmans de Roumanie est due dans une certaine mesure à la constance de la natalité et, dans une autre mesure, à l’immigration. C’est le cas des étrangers musulmans (Arabes, Syriens, Palestiniens, Jordaniens, Turcs), qui se sont établis en Roumanie après 1990, grâce à la liberté démocratique du pays mais aussi à l’intensification des relations commerciales et économiques avec la Turquie. Certains d’entre-eux ont même sollicité la citoyenneté roumaine. On enregistre aussi, plus rarement, des cas de conversion de chrétiens orthodoxes à l’islam par les mariages mixtes.

Les musulmans de Roumanie sont organisés en quatre associations religieuses : le Centre Culturel Islamique ; la Société « le Croissant » ; la Fondation roumaine de Services Islamiques ; la Ligue Islamique et Culturelle de Roumanie.

Le 28 juillet 2015, le Gouvernement de l’État roumain, le Secrétariat d’État pour les Cultes et les représentants du Culte musulman, ont parafé un accord concernant la mise à disposition gratuite, pendant 49 ans, d’un terrain d’une surface de 11 295 m². Conformément aux dispositions du Protocole 1846/28.07.2015 (en roumain), ce terrain est destiné à la construction d’une mosquée avec des annexes, d’une bibliothèque et d’une école pour l’enseignement du Coran. De nombreuses discussions concernant la taille et le financement de la future mosquée ont animé l’opinion publique dernièrement.

13 août 2015