eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » Roumanie » Données socio-religieuses » Appartenance et démographie religieuses » Stabilité de l’Église orthodoxe

Stabilité de l’Église orthodoxe

Les recensements successifs de la population de 1992 et de 2002 montrent que l’Église orthodoxe roumaine reste majoritairement l’Église d’appartenance. Bien que le nombre total des adeptes ait baissé, passant de 19 802 389 à 18 817 975, cette diminution (d’environ un million de chrétiens) s’est produite sur le fond de l’importante décroissance numérique de la population (1 129 061 habitants en moins entre 1992 et 2002). L’appartenance religieuse, exprimée en pourcentage de la population, reste donc stable : env. 86,8 % en 1992, env. 86,7 % en 2002. Par ailleurs, l’augmentation de l’offre sur le marché religieux de la Roumanie va de pair avec une diminution (lente pour le moment) d’intérêt pour les religions traditionnelles. On observe une baisse du nombre des membres de ces religions : pour les catholiques, de 1 161 942 (5,1 %) en 1992 à 1 026 429 (4,73 %) en 2002 ; pour les grecs catholiques, de 233 327 (1 %) en 1992 à 191 556 (0,81 %) en 2002 ; pour les reformées, de 802 454 (3,5 %) en 1992 à 701 077 (3,23 %) en 2002, etc.

D 2 octobre 2012    ALaurenţiu Tănase AManuela Gheorghe

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2019 eurel - Contact