eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Pays-Bas > Repères historiques > Parcours historique > Histoire de la religion aux Pays-Bas

Histoire de la religion aux Pays-Bas

La Constitution de 1814 est un nouveau point de départ des relations entre l’Église et l’État. La Constitution de 1814, et surtout celle de 1815, contenaient l’idée que l’État ne devait pas se mêler de l’organisation de l’Église. Mais en réalité, l’État était toujours activement impliqué dans les questions ecclésiastiques. Dans la version révisée de la Constitution de 1848, le chapitre sur la religion a été modernisé. Cette révision a incité l’Église catholique romaine à rétablir sa hiérarchie aux Pays-Bas, objectif atteint en 1853. La même année, la loi sur les organismes religieux a été adoptée. Son principal mérite était d’accorder explicitement aux Églises la liberté de leur organisation interne. Cette loi est restée en vigueur jusqu’en 1988. La période suivante a été essentiellement consacrée à la consolidation des relations institutionnelles entre l’Église et l’État. En 1983, la Constitution a été révisée et comporte de nouveaux droits fondamentaux, incluant un large choix de droits sociaux. Elle consacre une nouvelle formulation des droits fondamentaux qui étaient déjà protégés et de la liberté de religion. En 1983, la Constitution protège également la liberté de non-croyance religieuse.

28 septembre 2012