eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > Lettonie > Statut juridique des religions > Dispositions spécifiques > Ecole > Les catholiques et l’éducation

Les catholiques et l’éducation

Conformément à l’accord entre la République de Lettonie et le Saint-Siège, l’article 9 (a) dit : « Dans le respect de la législation de la République de Lettonie et en vue de ses activités pastorales, il est garanti à l’Église catholique ce qui suit : la liberté d’accès aux moyens de communication et la liberté de parole, y compris la création de ses propres moyens de communication sociale et l’accès à ceux de l’État, conformément à la législation de la République de Lettonie ». Selon le Concordat - articles 16, 18 et 19 - en conformité avec la législation de la République de Lettonie, l’Église catholique a le droit de fonder des institutions d’enseignement supérieur pour les professeurs de religion, qui décerneront des diplômes reconnus par l’État. L’Église catholique a le droit d’établir et de gérer des écoles à chaque niveau, en conformité avec les lois de la République de Lettonie et les normes du droit canon. La fondation d’une école catholique doit être demandée par la Conférence épiscopale de Lettonie agissant au nom de l’ordinaire du lieu. Les écoles catholiques, ainsi que les institutions d’enseignement supérieur, doivent respecter les lois de la République de Lettonie concernant les normes générales relatives au programme national, à leur gestion et à l’octroi de diplômes reconnus par l’État. Les écoles catholiques ont droit à un soutien financier, conformément aux lois de la République de Lettonie. Les enseignants et autres employés dans les écoles officiellement reconnues catholiques, ainsi que les étudiants et leurs parents, bénéficient des mêmes droits et ont les mêmes obligations que leurs homologues dans les écoles publiques et les collectivités locales.

27 septembre 2012