eurel     Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà
Vous êtes ici : Accueil » Allemagne » Données socio-religieuses » Autres groupes religieux et non religion » Les minorités religieuses en Allemagne

Les minorités religieuses en Allemagne

Depuis la Réformation, l’Allemagne est principalement un pays bi-confessionnel, les deux grandes Églises luthérienne et catholique jouissant d’un statut légal, politique et social privilégié qui s’est maintenu - sous une forme atténuée - jusqu’à nos jours (voir la rubrique Parcours historique).
Aujourd’hui, plus de 60% de la population appartiennent à une Église chrétienne : selon les statistiques du Statistisches Bundesamt (2004), 31,1 % de la population allemande se déclarent protestants (25 630 000 personnes) et 31,5 % catholiques (25 986 000 personnes). D’après les estimations de REMID, s’y ajoutent 1 424 500 personnes appartenant à une Église orthodoxe ou orientale (1,7 % de la population totale).
Les juifs sont la seule minorité religieuse en Allemagne pour laquelle il existe des statistiques officielles (environ 106 000, c’est-à-dire environ 0,1 % de la population), parce que toute autre appartenance religieuse n’est saisie par le Bundesamt que dans la catégorie « autre ». Or, selon des estimations, les musulmans constituent la plus grande minorité religieuse non chrétienne en Allemagne avec plus de trois millions de membres, suivis par les bouddhistes (environ 245 000 personnes) et les hindous (89 500 - 97 500). Environ 141 000 personnes appartiennent à d’autres groupes et mouvements religieux.

D 19 juillet 2012    AMatthias Koenig AMiriam Schader

CNRS Unistra Dres Gsrl

Suivez nous :
© 2002-2019 eurel - Contact