eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > France > Enseignement et recherche > La recherche

La recherche

La recherche publique en France se fait essentiellement dans le cadre des universités et du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS). Le plus souvent, les différents groupes de recherche existants sont rattachés à ces deux instances.

La recherche en droit et sociologie des religions

- Le laboratoire DRES travaille dans le champ du droit et des sciences sociales des religions.
DRES, est composé de juristes, de politologues et de spécialistes en sciences sociales des religions. Il a pour objet l’étude comparée, au niveau européen du statut juridique et de la situation institutionnelle et culturelle des religions et du religieux.

La recherche en droit des religions

- Le centre Droit et Sociétés religieuses (DSR)
Le programme de recherche Marie Curie GRATIANUS de la Faculté Jean Monnet - Faculté de droit, économie, gestion de l’Université de Paris-Sud (Paris XI) est consacré à l’étude des questions juridiques liées au fait religieux, en Europe. Les recherches se font sur : droit communautaire et droit européen, prise en compte du fait religieux par les droits internes et statut juridique des cultes dans chacun des 15 pays de l’Union européenne, droit interne des religions, histoire du droit canonique.

La recherche en sociologie des religions

- Le Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (GSRL)
Le GSRL s’intéresse aux mutations du religieux et de la laïcité, pour éclairer les mutations de la société dans son ensemble.
- Le Centre d’Etudes Interdisciplinaires des Faits Religieux (CEIFR)
Créé à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales en 1993, le CEIFR compte actuellement 22 chercheurs titulaires dont 21 chercheurs associés, et 4 membres administratifs.
Ses thèmes de recherche sont les suivants : Sociologie, philosophie et anthropologie de la modernité religieuse : problèmes théoriques ; Religions, États, nations, relations internationales et transnationalisation du religieux : histoire, sociologie, science politique ; Institutions, pratiques et pouvoirs religieux ; Transmission et formation des identités religieuses ; Sociologie et anthropologie des marges religieuses : minorités, contestations, violence, utopies ; Formes de l’expérience religieuse.

L’académie d’Aix-Marseille regroupe plusieurs centres de recherche sur le religieux :
- L’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM)
L’IREMAM étudie le Monde arabe et musulman avec les outils des diverses disciplines, notamment l’histoire, la linguistique, le droit, la sociologie, l’anthropologie et la science politique ; son intérêt pour l’époque contemporaine est égal à son souci de situer et de comprendre les phénomènes dans la longue durée.
- Le Centre Paul-Albert Fevrier, CNRS - Universite de Provence, UMR 6125.
Le centre comporte notamment un programme de recherche mené en commun avec l’IREMAM sur les approches comparatistes des trois monotheismes.
- L’Institut Interuniversitaire d’Etudes et de Culture Juives, Université de la Méditerranée.
Conférences publiques, enseignement et recherche concernant le fait juif, sa culture et sa civilisation.
- Le Laboratoire d’Etudes sur les Monothéismes.
Ce centre comprend le Centre d’Études des religions du Livre (Directeur : Philippe Hoffmann), la Nouvelle Gallia Judaica (Directeur : Gilbert Dahan) et l’Institut d’Études Augustiniennes (Directeur : Jean-Claude Fredouille).

- L’Université de Lyon héberge un Institut Supérieur d’Etude des Religions et de la Laïcité.

- La Faculté de théologie protestante de l’Université de Strasbourg héberge un Centre de sociologie des religions et d’éthique sociale.

Les publications

Il existe en France une revue spécialisée en droit des religions, la Revue de droit canonique, et une revue spécialisée en sociologie des religions : les Archives de Sciences Sociales de Religion.

L’information

Le blog Sociorel fournit l’actualité en rapport avec les sciences sociales des religions.

23 mai 2015