eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > France > Religion et société > Minorités religieuses > Les juifs

Les juifs

La communauté juive est la minorité religieuse dont la présence en France est la plus ancienne. Le judaïsme français a une organisation centralisée et pyramidale ; il a à sa tête le Consistoire créé en 1808 par Napoléon dans le but d’aligner l’organisation du culte juif sur le modèle chrétien. Quinze consistoires régionaux ont chacun à leur tête un grand rabbin, et des compétences propres. Ils élisent les membres du Consistoire central, majoritairement composé de laïcs, qui gère diverses instances comme le séminaire israélite ou le tribunal rabbinique. Aujourd’hui, cependant, le Consistoire est loin de représenter l’ensemble des juifs : libéraux, massorti ("conservative judaism"), ultra-orthodoxes, ultra-libéraux ou communautés hassidiques non Loubavitch ne se sentent pas représentés.
Les résultats d’un sondage du Fonds Social Juif Unifié fournissent quelques informations sur la communauté juive.
Un peu plus du quart des juifs de France vivent à Paris, et 30 % dans la région parisienne. La quasi-totalité des chefs de ménage juifs possède aujourd’hui la nationalité française (96,34 %). Parmi ceux qui sont nés en dehors de la France, nombreux sont ceux qui viennent de l’Algérie. 30% des ménages juifs fréquentent très souvent la communauté (une fois par mois ou plus) - ce qui marque une augmentation, puisque le pourcentage n’était que de 22% en 1988. Le pourcentage de ceux qui ne fréquentent jamais la communauté est en baisse (18%). Dans la majorité des cas, cette fréquentation de la communauté fait référence à la synagogue.
"L’exogamie continue de prendre de l’ampleur parmi les juifs de France", observent les auteurs de l’enquête. 69 % des chefs de ménage ont un conjoint juif, 1 % un conjoint converti au judaïsme et 30 % un conjoint non juif. Il faut noter que le taux des mariages mixtes monte à 40 % parmi les moins de 30 ans.
L’observatoire du monde juif "a pour vocation d’étudier et d’analyser la condition des communautés juives et les problèmes auxquels elles sont confrontées en France et dans le monde, tant sur le plan de leur existence spécifique que sur celui de leur environnement politique, social et culturel." On trouve notamment sur leur site plusieurs dossiers intéressants. L’un d’entre eux traite des mutations de la fonction rabbinique (2003), un autre de communauté juive et communautarisme (2004), un enfin fournit des informations sur les jeunes juifs de France (2005).
Une Enquête auprès des juifs de France (Ifop, septembre 2015) révèle que les juifs sont nombreux à dire avoir fait l’expérience d’hostilité ou d’agressions : ils sont 63% à avoir déjà été insulté, menacé (51%), ou agressé (43%). 93% d’entre eux estiment qu’il y a de l’antisémitisme en France. 51% d’entre eux envisagent sérieusement d’aller s’installer ailleurs, et parmi ceux-ci 19% y pensent très sérieusement (contre 10% pour l’ensemble des Français). Ceux qui pensent partir sont 43% à envisager d’aller s’installer en Israël.
Parmi ceux d’entre eux qui ont des enfants d’âge scolaire, 65% ont scolarisé leurs enfants dans un établissement d’enseignement public, 25% dans un établissement privé catholique, et 13% dans un établissement privé juif. Cette dernière tendance augmente avec le niveau de pratique : 25% de juifs se disant pratiquant scolarisent leurs enfants dans un établissement juif, et ceux se disant non pratiquant sont 82% à scolariser leurs enfants dans des établissements publics.

7 janvier 2016