eurel

Données sociologiques et juridiques sur la religion en Europe et au-delà

Tweeter Rss

Accueil > France > Enseignement et recherche > L’enseignement supérieur en théologie et sciences des religions

L’enseignement supérieur en théologie et sciences des religions

En France, on peut dénombrer une vingtaine d’établissements dispensant un enseignement de niveau universitaire en théologie ou en sciences des religions.
La plupart sont des établissements d’enseignement supérieurs privés confessionnels, dont 7 établissements catholiques (les Facultés de théologie des 5 Instituts catholiques de Paris, Lyon, Lille, Toulouse, Angers, ainsi que la Faculté jésuite du Centre Sèvres et la Faculté Notre-Dame du diocèse de Paris du collège des Bernardins, toutes deux à Paris), 5 établissements protestants (l’Institut protestant de théologie de Paris et Montpellier, la Faculté libre de théologie réformée d’Aix-en-Provence, la Faculté adventiste de théologie de Collonge-sous-Salève, la Faculté libre de théologie évangélique de Vaux-sur-Seine), 2 orthodoxes (l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge de Paris et le Séminaire orthodoxe russe en France) et 1 israélite (le Séminaire israélite de France de Paris). Il existe pour l’islam plusieurs établissements privés d’enseignement supérieur déclarés : l’Institut européen des sciences humaines (IESH) sur deux sites (Centre de Bouteloin, Saint-Léger en Fougeret, et IESH de Paris, Saint-Denis), l’Institut Ghazali de la Grande Mosquée de Paris), et l’Institut français des études et sciences islamiques à Boissy Saint-Léger.
Il existe également en Alsace et Moselle 3 établissements d’enseignement supérieur publics consacrés principalement à l’enseignement de la théologie et des sciences religieuses : la Faculté de théologie catholique et la Faculté de théologie protestante de Strasbourg, et le Centre autonome d’enseignement et de pédagogie religieuse de l’Université Paul Verlaine de Metz. Leur présence au sein des Universités publiques est possible du fait du droit local alsacien-mosellan.
Enfin, 2 autres établissements de l’enseignement supérieur public proposent un enseignement de sciences des religions : la section des sciences religieuses (V° section) de l’École pratique des hautes études (EPHE) à Paris et deux filières de masters consacrées à la religion à l’Université Aix-Marseille III.

28 janvier 2016